Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis Antonin MARÉCHAL

[1556]. MARÉCHAL, Louis-Antonin, né dans la paroisse de Thaumiers, commune de Cogny (Cher), le 25 juillet 1859, entra laïque au Séminaire des M.-E. le 5 septembre 1878. Prêtre le 17 février 1883, il partit le 28 mars suivant pour le Kouang-tong. Il débuta dans le district de Chek-chin, où vivent de nombreux chrétiens dont les ancêtres embrassèrent le catholicisme au XVIIe siècle ; il éleva à Long-ho une chapelle et un presbytère.
Add this

    [1556]. MARÉCHAL, Louis-Antonin, né dans la paroisse de Thaumiers, commune de Cogny (Cher), le 25 juillet 1859, entra laïque au Séminaire des M.-E. le 5 septembre 1878. Prêtre le 17 février 1883, il partit le 28 mars suivant pour le Kouang-tong. Il débuta dans le district de Chek-chin, où vivent de nombreux chrétiens dont les ancêtres embrassèrent le catholicisme au XVIIe siècle ; il éleva à Long-ho une chapelle et un presbytère.
    En 1884, pendant la persécution, il se trouvait à Chan-liou ; obligé de se retirer, il se rendit à Pak-hoï ; mais apprenant que le mandarin cherchait à faire apostasier ses chrétiens, il prit une barque, se fit jeter sur la côte ouest de la presqu'île de Loui-tcheou, et rentra dans son district où pendant six mois il travailla secrètement. A la fin d'août 1885, il put reparaître dans sa résidence et y acquit une réelle autorité. Il établit quelques chrétientés nouvelles dans les environs d'On-pou, fonda un petit orphelinat, et se dévoua particulièrement pendant la peste qui sévit en 1891.
    Un fait caractérise son patriotisme : en 1898, il apprend que la France vient de se faire céder par la Chine la baie et le territoire de Kouang-tchao-ouan ; ne pouvant s'y rendre, il exerce son domestique à prononcer le cri de Vive la France ! et l'envoie à sa place saluer le drapeau de la patrie.
    Chargé du district de Cheun-tak au début de 1901, il y tomba malade, et fut replacé à Chek-chin. Peu après, il y contracta la peste dont il mourut le 19 mai 1901.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1883, p. 33 ; 1884, p. 90 ; 1885, p. 65 ; 1887, p. 120 ; 1888, p. 106 ; 1889, p. 114 ; 1890, p. 95 ; 1892, p. 144 ; 1894, p. 165 ; 1896, p. 147 ; 1897, p. 119 ; 1899, p. 162 ; 1901, p. 125. - M. C., xxxii, 1900, p. 27. - Sem. rel. Bourges, 1884, pp. 41, 90, 202, 231, 264 ; 1898, p. 175.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1901, p. 347.

    • Numéro : 1556
    • Année : None