Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marie JosephOdilon MALAVAL

MALAVAL Odilon (1873 - 1964) [2455] MALAVAL Odilon, Marius, Joseph, est né le 15 février 1873 à Saint Georges de Lévéjac (Lozère), au diocèse de Mende. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Mende. Il entre au Séminaire des Missions Etrangères le 14 septembre 1894, et est ordonné prêtre le 25 juin 1899. Il part le 2 août suivant pour la Mission du Laos avec les Pères Figuet et Mercier.
Add this
    MALAVAL

    Odilon

    (1873 - 1964)

    [2455] MALAVAL Odilon, Marius, Joseph, est né le 15 février 1873 à Saint Georges de Lévéjac (Lozère), au diocèse de Mende. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Mende. Il entre au Séminaire des Missions Etrangères le 14 septembre 1894, et est ordonné prêtre le 25 juin 1899. Il part le 2 août suivant pour la Mission du Laos avec les Pères Figuet et Mercier.

    Il s'initie à la langue, aux coutumes et à la mentalité Lao auprès du Père Guégo à Siengvang. En 1903, le Père Malaval est chargé d'administrer tout un groupe de petits postes fondés par le Père Guégo. Il s'installe à Dong Mak Ba, y bâtit une belle église ; ce qu'il fit également dans son annexe de Pongkiu. Pendant la grande guerre, le Père Malaval assurera en plus les fonctions de procureur. Il ne sera déchargé de Dong Mak Ba qu'en 1919, avant de recevoir la charge de provicaire : pendant la maladie de Mgr. Prodhomme, le Père Malaval fait fonction de Supérieur de Mission. C'est sous son supériorat que sera achevée la Cathédrale de Nongseng, et fondée l'école des catéchistes-instituteurs. Déchargé de son poste de provicaire quand Mgr. Gouin est nommé vicaire apostolique, il reste procureur de la Mission à la satisfaction de ses confrères, tout en s'occupant un certain temps de la petite chrétienté de KhamKeum, à l'Ouest de Nongseng.

    En 1931, il quitte la procure et retrouve Dong Mak Ba, mais sa santé n'est plus ce qu'elle était. En 1933, il doit donc se soigner et se reposer à Hong-Kong. De retour au Laos, il retrouve sa procure. Le 29 novembre 1940, il est, comme tous ses confrères, chassé de Thaïlande et évacué sur Vinh. Revenu courant 1941, il va prêter main forte au Père Alazard dans l'île de Dône Done. Après le coup de force des Japonais en mars 1945, il va se réfugier en Thaïlande : il va assurer l'aumônerie de la communauté des Soeurs de Thakhek, elles aussi réfugiées à Nakhon Phanom. Au cours de 1946, le Père Malaval retourne à Thakhek. En 1944, il est en semi-retraite à Ban Simang et y fête ses Noces d'or. Il se retire enfin à Thakhek où, en 1959, il fêtera son jubilé de diamant. L'avancée des Pathet-Lao en avril 1961 le force à se réfugier une fois de plus en Thaïlande d'où il part pour la France et se retire à Montbeton. A partir de 1963, ses forces déclinent : il décède le 25 janvier 1964, après une agonie de deux ou trois jours, à l'âge de 91 ans, et après près de 65 ans de prêtrise.





    Références biographiques
    AME 1899 p. 232. 1900 p. 96. 111. 1919-20 p. 358. 1928 p. 126. CR 1899 p. 295. 1905 p. 237. 1909 p. 222. 1910 p. 251. 1914 p. 120. 1915 p. 137. 1916 p. 158. 1918 p. 109. 1919 p. 104 sq. 1920 p. 70 sq. 1921 p. 105. 118 sq. 1922 p. 138. 141. 1924 p. 118. 1926 p. 227. 1932 p. 265. 1933 p. 224. 1934 p. 202. 1940 p. 103. 1947 p. 282. 283. 1960 p. 62. 1961 p. 61. 96. 1962 p. 108. BME 1922 p. 699. 1925 p. 58. 249. 710. 778. 1926 p. 258. 259. 1928 photo p. 257. 1931 photo p. 235. 1932 p. 396. 634. 718. 957. 1933 p. 256. 559. 1934 p. 505. 1936 p. 762. 1937 photo p. 244. 1938 p. 276. 411. 554. 1939 photo p. 296.1940 p. 66. 1941 p. 52. 60. 63. 195. 1948 p. 359. 363. 1950 p. 575. 1953 p. 204. 1955 p. 53. 54. 355. 356. 1959 p. 277. 1960 p. 176. 1961 p. 596. 682. Echos. Miss. juillet 1941 p. 25. ECM 1945 p. 254. 1946 p. 88. 124. EC RBac N° 55. 56. 68. 78. 87. 95. 653. 678. 697. 739.

    Bibliographie
    Une Lumière s'est levée" pp. 93-94. 126-127. 155. 170.

    Notice nécrologique
    Epiphanie mai 1965 pp. 409-414.

    "
    • Numéro : 2455
    • Année : None