Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre Marie MAGDINIER

[328]. MAGDINIER, Pierre-Marie, né le 12 septembre 1790 à Sainte-Agathe-en-Donzy (Loire), fit une partie de ses études classiques au petit séminaire de Verrières, et fut ordonné prêtre le 14 mars 1813. D'abord vicaire à Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône), il exerça les mêmes fonctions dans la paroisse de Notre-Dame-Saint-Louis à Lyon, à dater du 5 juillet 1814.
Add this
    [328]. MAGDINIER, Pierre-Marie, né le 12 septembre 1790 à Sainte-Agathe-en-Donzy (Loire), fit une partie de ses études classiques au petit séminaire de Verrières, et fut ordonné prêtre le 14 mars 1813. D'abord vicaire à Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône), il exerça les mêmes fonctions dans la paroisse de Notre-Dame-Saint-Louis à Lyon, à dater du 5 juillet 1814.
    Il entra au Séminaire des M.-E. au commencement de mars 1816, et partit le 19 janvier 1817 pour le Tonkin occidental. Il resta pendant plus d'une année au Collège général à Pinang, et prêta son concours aux professeurs. Ce fut lui qui fit connaître la lettre si belle et si apostolique de Mgr Dufresse aux élèves de Pinang, et qui en envoya l'original au grand séminaire de Lyon ; lui aussi qui mit les élèves de cette maison en rapport avec ceux du Collège général. Les Annales de la Propagation de la Foi ont des pages assez nombreuses sur cette fraternité qui alors émut les curs catholiques.
    De Macao en Cochinchine, il fit le voyage avec un franciscain, probablement le P. Odorico, mort confesseur de la foi dans les prisons de Cochinchine, et dont il loue la piété. Le 16 juin 1819, il écrivait qu'il se disposait à se rendre à Hué ; il fut arrêté par la maladie, et mourut le 18 juillet suivant, à Qui-nhon, province du Binh-dinh.
    Notes bio-bibliographiques. - A. P. F., i, 1822-25, n° iv, pp. 27, 29, 45, 102, 103, 107.


    • Numéro : 328
    • Année : None