Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Aimé Jean Louis LIMBOUR

LIMBOUR Aimé (1932-1990)
Add this
    LIMBOUR Aimé

    (1932-1990)


    [4074] LIMBOUR Aimé, Jean-Louis, naquit le 30 avril 1932 à Porspoder, au diocèse de Quimper (Finistère), dans une famille modeste. Son père était marin dans la marine marchande. Aimé commença ses études primaires à l'école de la paroisse et les continua à Ploudalmézeau, chez les Frères des Écoles chrétiennes. À onze ans, il quitta la Bretagne pour le Petit Séminaire St Théophane Vénard, à Beaupréau. En 1949, il entra au Grand Séminaire des Missions Étrangères à Bièvres. Le 29 mai 1955, il reçut les ordres mineurs. L'année suivante, il dut interrompre ses études pour faire un séjour au sanatorium du clergé à Thorenc. Agrégé à la Société le 17 décembre 1957, il fut ordonné sous-diacre le 2 février 1958, diacre le 22 mars suivant, et prêtre le 29 juin. Bien qu'il eut déjà reçut sa destination pour la mission de Hakodate, il dut retarder son départ : ses supérieurs lui ayant demandé de faire une année d'étude à Institut Catholique de Lille en vue d'obtenir une licence en sociologie. Le Père Limbour ne partit donc pour sa mission que le 11 août 1959.

    Dès son arrivée au Japon, il commença l'étude de la langue à l\École de langue" de Tokyo. En janvier 1961, il fut nommé vicaire à la paroisse de Miyamaemachi, à Hakodate, et six ans après, il en devint le responsable.

    En 1972, on lui demanda de prendre en charge la petite communauté chrétienne d'Esashi, port à quelques soixante quinze kilomètres de Hakodate. En 1977, il fut nommé curé de la paroisse de Motomachi, à Hakodate : la plus ancienne paroisse du Hokkaido. En plus de sa charge de pasteur, Aimé Limbour fut nommé responsable du groupe de Hakodate de 1983 à 1989. Pour éduquer la foi de sa communauté, il édita de "bonnes feuilles" concernant la liturgie, l'Eucharistie, la vie chrétienne... Habile de ses mains, il lui arrivait aussi de sculpter sur bois des croix bretonnes et des Vierges.

    Le 5 octobre 1989, alors qu'il se préparait à se rendre à la retraite des confrères à Fukuoka, il fut pris de malaise. Le docteur diagnostiqua un infarctus. Immédiatement hospitalisé, les chirurgiens tentèrent une opération délicate : le remplacement d'une valve du coeur. Ils avaient bon espoir de le sauver. Malheureusement, quelques heures après l'opération, une hémorragie interne se déclara et le Père Aimé Limbour entra dans la paix du Seigneur, le 13 février 1990.



    Références biographiques

    CR 1958 p. 95. 1961 p. 32. 33. 1962 p. 43. 1963 p. 51. 1964 p. 21. 1965 p. 22. 1966 p. 19. 20. 1967 p. 18. 19. 1968 p. 114. 1969 p. 33. 34. 1974-76 p. 41. 1980-82 p. 50. 52. 85/61. AG80-81 p. 56. 59. BME 1949 p. 535. 1958 p. 278. 658. 753. 1959 p. 890. EPI 1962 p. 286. 396. 1964 p. 260. 1967 p. 129. Enc. PdM. 6P3. R.MEP 1963 n°127 p. 46. Hir n°124. 247. EC1 N° 470. 634. 642. 644. 664. 772. NS. 3P65. 66. 10P299. 12P375. 18P115. 116. 64/C2. 78/C2. 132/C2. p. 242. 136/C2. 169P378. 175/C2. 175/567. 178/C2. 208/218. 219/C2.

    "
    • Numéro : 4074
    • Année : None