Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Pierre LESTRADE

[308]. LESTRADE, Jean-Pierre, né dans le diocèse de Blois, fut ordonné prêtre à Paris le 7 août 1791. Voyant la Révolution s'accentuer, il s'enfuit en Hollande ; il fut en relations épistolaires avec Boiret alors réfugié à Rome, et lui exprima le désir de se consacrer aux missions. Il se rendit en Angleterre, et Chaumont le fit partir vers le 20 avril 1795 pour la Cochinchine. A Macao, Letondal eut la pensée de le prendre comme sous-procureur, mais il ne jugea pas sa santé assez solide.
Add this
    [308]. LESTRADE, Jean-Pierre, né dans le diocèse de Blois, fut ordonné prêtre à Paris le 7 août 1791. Voyant la Révolution s'accentuer, il s'enfuit en Hollande ; il fut en relations épistolaires avec Boiret alors réfugié à Rome, et lui exprima le désir de se consacrer aux missions. Il se rendit en Angleterre, et Chaumont le fit partir vers le 20 avril 1795 pour la Cochinchine. A Macao, Letondal eut la pensée de le prendre comme sous-procureur, mais il ne jugea pas sa santé assez solide. Les prévisions étaient justes, et après un séjour de dix-huit mois au séminaire de Tan-trieu où il fut professeur, Lestrade tomba malade, reprit la route de Macao, et mourut dans cette ville à la procure des M.-E., deux jours après son arrivée, le 9 juillet 1798.
    Notes bio-bibliographiques. - N. L. E., vii, pp. 394, 407 ; viii, p. 146. - Estrat. del. lett., ii, p. 135.


    • Numéro : 308
    • Année : None