Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre Jacques LEMONNIER DE LA BISSACHÈRE

[292]. LA BISSACHÈRE (LEMONNIER DE), Pierre-Jacques, naquit vers 1764 dans le diocèse d'Angers. Nous avons en vain cherché le nom de sa paroisse natale ; tout ce que nous avons pu trouver, c'est qu'à Pouancé (Maine-et-Loire) existe une propriété du nom de La Bissachère, habitée pendant longtemps et en particulier au XVIIIe siècle par des Lemonnier. Il fut vicaire à Bourgueil (Indre-et-Loire) qui à cette époque relevait du diocèse d'Angers.
Add this

    [292]. LA BISSACHÈRE (LEMONNIER DE), Pierre-Jacques, naquit vers 1764 dans le diocèse d'Angers. Nous avons en vain cherché le nom de sa paroisse natale ; tout ce que nous avons pu trouver, c'est qu'à Pouancé (Maine-et-Loire) existe une propriété du nom de La Bissachère, habitée pendant longtemps et en particulier au XVIIIe siècle par des Lemonnier. Il fut vicaire à Bourgueil (Indre-et-Loire) qui à cette époque relevait du diocèse d'Angers.
    Après un séjour de peu de durée au Séminaire des M.-E., il partit le 11 décembre 1789 pour le Tonkin occidental, et s'embarqua à Lorient en mars 1790. Il résida dans le district de Ke-beo, et Mgr Longer louait son talent de prédicateur et de convertisseur d'infidèles. En 1795, il assista à la réunion tenue sous la présidence de l'évêque pour la rédaction du règlement du vicariat apostolique.
    Lorsque la persécution éclata, il fut obligé de fuir, et en 1798, il se retira sur un îlot montagneux éloigné de quatre heures de barque de la côte ; il resta sept mois dans cet asile et réussit à échapper aux recherches. Il fut pendant quelque temps à la tête d'un petit séminaire, probablement vers 1800. Peu après, il eut encore à souffrir de la persécution, et sa tête fut mise à prix.
    Malade en 1806, il se rendit à Macao, et l'année suivante il partit pour l'Europe ; il débarqua en 1808 en Angleterre où il resta. Il vécut à Londres et à Oxburg, et songea, dit-on, à la fondation d'une congrégation dont nous ignorons le but ; d'ailleurs ce désir n'eut pas de suites. Il publia alors, en collaboration avec M. de Montyon, ou, plus exactement peut-être, de Montyon publia un ouvrage sur le Tonkin et la Cochinchine, en se servant des notes du missionnaire qu'il retoucha et remania parfois assez malheureusement.
    De la Bissachère fut choisi en 1815 comme député par la mission de Cochinchine ; il revint en France, et, le 21 juillet 1817, fut reçu directeur du Séminaire des M.-E. Il fut élu assistant du supérieur le 10 janvier 1820, le 14 janvier 1823, et le 10 janvier 1826. Il mourut au Séminaire le 1er mars 1830, après une longue maladie qui le rendit aveugle et perclus de presque tous les membres.
    En 1817, il avait été consulté par le duc de Richelieu, président du Conseil des ministres de Louis XVIII et ministre des Affaires étrangères, sur les moyens de renouer des relations avec le gouvernement annamite.
    Bibliographie. - Exposé statistique du Tunkin, de la Cochinchine, du Cambodge, du Tsiampa, du Laos, du Lac-tho, par M. M.-N. [M. de Montyon], sur la Relation de M. de La Bissachère, missionnaire dans le Tonkin. - A l'imprimerie de Vogel et Schulze, 13, Poland Street, Londres ; se vend chez M. Dulau et Co., - mdcccxi, 2 vol. in-8, pp. 364 + 2 pour l'er., 168 + 1 F p. l'er. carte.
    Réimprimé sous le titre suivant :
    Etat actuel du Tunkin, de la Cochinchine, et des royaumes de Cambodge, Laos et Lac-tho, par M. de La Bissachère, traduit d'après les relations originales de ce voyageur. - A la librairie française et étrangère de Galignani, n° 17, rue Vivienne, Paris, 1812, 2 vol. in-8, pp. 325, 342.
    Comp.-rend. : Moniteur universel, 1812, n° 37, p. 145.
    Gegenwartiger Zustand von Tunkin, Cochinchina und der Konigreiche-Camboja, Laos und Lac-tho. Von de la Bissachère. Nach dem Franzosischen, herausgegeben und mit Anmerkungen versehen von E. A. W. v. Zimmermann. - Weimar, im Verlage des H. S. privil. Landes Industrie-Comptoirs, 1813, in-8, pp. xii-446.
    Notes bio-bibliographiques. - N. L. E., vii, pp. 205, 209, 266, 276 et suiv. ; viii, pp. 14 et suiv., 17, 50, 70, 87. - A. P. F., i, 1822-25, n° vi, p. 30 ; ii, 1826-27, p. 162. - Nouv. des miss. or. 1793-1796, p. 11. - Nouv. des miss. or. 1794-1807, pp. 85, 90, 92, 118, 162. - Estrat. del. lett., ii, pp. 3, 75. - Brev. Not. sul. sta., p. 29.
    Am. de la Rel., xxxiv, 1823, p. 367. - T'oung-pao, 2e sér., iv, 1903, La reprise des relations de la France avec l'Annam, p. 7. - Les Contemporains, Montyon, n° 493, p. 12.
    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - Vie de M. l'ab. Busson, p. 103. - La Coch. rel., i, p. 469. - Lett. à l'év. de Langres, pp. 339, 341. - La Coch. et le Tonk., pp. 202, 207.

    • Numéro : 292
    • Année : None