Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean-Marie-Louis LEMARÉCHAL

[1037]. LEMARECHAL, Jean-Marie-Louis, originaire de Pleine-Fougères (Ille-et-Vilaine), naquit le 12 juin 1842, fit ses études au petit et au grand séminaire de son diocèse. Prêtre le 17 mars 1866, il fut vicaire à Pleugueneuc pendant trois ans, et le 6 janvier 1869 entra au Séminaire des M.-E.
Add this

    [1037]. LEMARECHAL, Jean-Marie-Louis, originaire de Pleine-Fougères (Ille-et-Vilaine), naquit le 12 juin 1842, fit ses études au petit et au grand séminaire de son diocèse. Prêtre le 17 mars 1866, il fut vicaire à Pleugueneuc pendant trois ans, et le 6 janvier 1869 entra au Séminaire des M.-E.
    Le 18 janvier de l'année suivante, il partit pour le Japon et résida pendant un certain temps à Nagasaki. Il s'y trouvait lorsque les chrétiens persécutés revinrent de l'exil. Il recueillit de leur bouche un grand nombre de récits et d'anecdotes qu'il mit par écrit, et dont plusieurs ont été reproduits dans l'ouvrage La Religion de Jésus ressuscitée au Japon, de M. Marnas. De Nagasaki, il fut envoyé à Yokohama, puis à Tôkiô où il prit la direction de la chrétienté de Tsukiji. Les Dames de Saint-Maur venaient de s'y installer et d'y ouvrir un orphelinat ; il leur rendit de nombreux services.
    En 1876, lors de la division du Japon en deux vicariats apostoliques, il avait été affecté au Japon septentrional.
    En 1879, il alla fonder le poste de Morioka ; trois ans après, il fut transféré à Sendaï, et en 1885 à Niigata.
    En 1888 il devint provicaire, en 1891 vicaire général de Mgr Osouf et aumônier des Dames de Saint-Maur à Yokohama. Pour l'instruction des jeunes élèves japonaises, il traduisit alors, ou composa, plusieurs ouvrages de dévotion ; il publia un dictionnaire japonais-français qui est le plus important de ses travaux. Après la mort de Mgr Osouf en 1906, il donna sa démission de vicaire général, et fut peu après transféré dans la paroisse de Shizuoka, où il dépensa les restes de ses forces et de son patrimoine à construire une élégante chapelle. Il mourut dans cette ville le 28 mars 1912.
    Bibliographie. - Tous les ouvrages dont l'énumération suit, ont été, sauf indications contraires, imprimés à Yokohama ; mais nous ignorons les noms et adresses du libraire-éditeur, et de l'imprimeur.
    Nihon seika (Cantiques japonais, avec paroles seules). - 1889, in-8.
    Id., avec paroles et musique. - 1893, in-8, pp. 154.
    Id., avec accompagnement d'orgue. - 1907, in-8, pp. 317.
    Seibo kwai-in no michibiki (Guide des Enfants de Marie). - 1890, in-12, pp. 16.
    Seitai reihai no michibiki (Visites au Saint-Sacrement). - 1890, in-12, pp. 129 ; 2e édit., 1894, in-16, pp. 233.
    Kyôri mondô (Dialogue sur la Religion). - Niigata, 1887.
    Id., 2e édit. - Yokohama, 1890, in-16, pp. 120.
    Seikyô ryakushi (Petite Histoire Sainte), traduite du français. - Tôkiô, 1890, in-12, pp. 208.
    Gwaikô kemmon shi (Voyage autour du monde). - 1890, in-12, pp. iv-202.
    Sei Ma ria den (ou Seibo Maria den) (Vie de la sainte Vierge). - 1891, in-12, pp. iii-365.
    Kaiten kokkai yôket su (Le ciel ouvert par la confession sincère). - 1894, in-12, pp. 206.
    Sujônen (Pensez-y bien). - 2e édit., 1900 ; 3e édit., 1904, in-16, pp. ii-204.
    Dictionnaire japonais-français. - Librairie Samaisha, Kanda-ku, Nishiki-chô 1 chôme, 10, Tôkyô ; librairie Max Nossler and C°, Yamashita-cho, 80, Yokohama, 1904, in-4, pp. viii-1008.
    Comp.-rend. : Journ. asiat., 10e sér., xiii, 1909, p. 144.
    Petit Dictionnaire japonais-français [Abrégé du précédent]. - Mêmes librairies que le précédent, 1904, in-16, pp. 1025 + 1 F n. ch.
    Seibo sôkei (La dévotion envers la Sainte Vierge). - 1905, in-18, pp. 340.
    J.-C. chôjinkaku (Transcendance de Jésus-Christ). - 1908, in-12, pp. 142.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1875, p. 9 ; 1879, p. 12 ; 1886, p. 32 ; 1887, p. 58 ; 1888, p. 34 ; 1890, p. 35 ; 1892, p. 26 ; 1893, p. 45 ; 1898, p. 42 ; 1900, p. 11 ; 1909, p. 10 ; 1910, p. 11. - A. P. F., l, 1878, p. 199. - M. C., v, 1873, p. 315 ; x, 1878, Pose de la première pierre de l'église de Tsukiji (Tôkiô), p. 63 ; xiii, 1881, p. 159.
    La Rel. de Jésus, ii, pp. 54, 271 et suiv., 304, 324, 331, 377 et suiv.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1913, p. 351.


    Bibliographie:
    LEMARÉCHAL Jean (1842-1912)

    Dictionnaire japonais-français / par J. M. Maréchal, m. a. de la Société des Missions Etrangères de Paris. - Tokyo : Libr. Sansaisha ; Yokohama : Libr. Max Nössler & Co, 1904. - VIII-1008 ; 26 cm. - AMEP 1037.1

    Petit dictionnaire japonais-français / par J. M. Lemaréchal, m. a. de la Société des Missions Etrangères de Paris. - Tôkyô : Libr. Sansaisha ;Yokohama : Libr. Max Nössler & Co, 1904. - 4-1025 p. ; 16 cm.



    • Numéro : 1037
    • Année : None