Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph Paul marie LEAUTÉ

LÉAUTÉ Joseph (1880 - 1934)
Add this
    LÉAUTÉ Joseph

    (1880 - 1934)

    [2762] LÉAUTÉ Joseph, Paul, Marie , est né le 29 octobre 1880 à Montbert, paroisse de Geneston, diocèse de Nantes (Loire Atl.). Il fit ses études à l'école cléricale de Chauvé, puis au Petit Séminaire de Couets. Il fut un élève assez turbulent, plein de malice, mais malgré ses fredaines, maîtres et élèves admiraient sa franchise, son caractère enjoué et se trouvaient désarmés devant son air de candide innocence. Il entra le 1er octobre 1900 au Séminaire de Philosophie, et cette année-là fut féconde, couronnée par la tonsure qu'il reçut des mains de Mgr Rouard le 27 mai 1901. Puis il entra aux Missions Étrangères le 14 septembre 1901 et fut ordonné prêtre le 27 septembre 1903. Il partit le 11 novembre 1903 pour la mission du Kouangton.

    À Canton, Mgr Merel le garda auprès de lui quelque temps et apprécia sa franche gaieté et sa juvénile ardeur. Il l'envoya apprendre le chinois sous la direction de M. Chauzet, dans la ville de Tchang-sing. Il assistait ses confrères à toutes les réunions .

    Dès 1912, une pénible maladie des reins l'obligea à rentrer en France. Une station à Vittel et un long séjour au milieu des siens lui rendirent les forces suffisantes pour envisager un nouveau départ. De retour dans sa mission, il dut renoncer aux longues chevauchées. Il planta sa tente à Hoihow, dans l'île d'Hainan. Il s'empressa de catéchiser les orphelines élevées par les Soeurs de St Paul de Chartres, et devint l'hôte apprécié de nos Consuls et des rares européens qui habitaient ce port.

    Mais une nouvelle division du territoire allait donner toute l'île d'Hainan aux Pères de Picpus, ce qui obligea notre confrère à prendre un poste de vieux chrétiens à l'extrême ouest de la province, sur les frontières du Tonkin. Là il fut le directeur spirituel de tous ces chrétiens groupés autour de sa résidence, et s'occupa de l'orphelinat des Soeurs indigènes de la Charité et d'un hospice de vieillards.

    En 1931, une consultation médicale révéla chez notre confrère une tension artérielle anormale. Sur le conseil des médecins, il dut une seconde fois rentrer en France. Il passa 16 mois au milieu des siens. Puis il décida de repartir en mission. Il revint donc à Canton, avec tout son courage sans doute, mais aussi avec toutes ses infirmités. Mgr Pénicaud, bien renseigné sur l'état de santé du Père Léauté lui donna un poste de tout repos dans un vaste district dont le chef-lieu lui était laissé, tandis que la périphérie était administrée par un jeune missionnaire, M. Boulay. La santé de M. Léauté devenait de plus en plus défectueuse; cependant il eut la consolation de présider à la construction d'une nouvelle église, bien nécessaire à cet endroit... Son évêque lui demanda de procéder à la bénédiction de cette église Ste Anne, et ce fut le couronnement de 31 années de vie missionnaire.

    Peu de temps après il dut se rendre à notre maison de Hongkong, où il séjourna plusieurs mois. Le 12 septembre 1934 il s'embarqua pour la France. Le long voyage le fatigua beaucoup. Il arriva à Marseille le 9 octobre, et on alerta aussitôt le docteu, qui pratiqua une petite opération qui devait le soulager. Le dimanche 21 octobre, après une nuit très agitée, M. Robert, assistant du Supérieur général, venu de Paris, lui administra les derniers sacrements. Le lendemain il eut la joie de revoir ses frères, l'abbé et un autre de Geneston. Puis il entra dans le coma et expira le 23 octobre 1934. Il rendit en silence son âme à Dieu, sa belle âme sanctifiée par beaucoup de souffrance et de sacrifices. Les funérailles furent célébrées à Geneston, avec une cinquantaine de prêtres et toute la population de sa paroisse natale.


    Références bio-bibliographiques

    AME 1904 p. 62. 189. 1934 p. 283. CR 1903 p. 307. 1907 p. 146. 1912 p. 158. 1918 p. 51. 1922 p. 86. 1923 p. 93. 1924 p. 70. 71. 1925 p. 81. 1926 p. 88. 1927 p. 82. 1928 p. 89. 1929 p. 115. 1931 p. 377. 1933 p. 111. 1934 p. 109. 234. 302. 1935 p. 291. BME 1922 p. 175. 1925 p. 239. 1936 p. 633. 1927 p. 253. 1928 p. 52. 175. 628. 691. 752. 1929 p. 243. 493. 1930 p. 50. 51. 1932 p. 701. 724. 858. 969. 1933 p. 128. 129. 449. 698. 783. 1934 p. 422. 641. 869. 1948 p. 181. EC1 N° 223. 248. 253. 298. 299.

    • Numéro : 2762
    • Année : None