Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jacques LE TOHIC

[1843]. LE TOHIC, Jacques, né à Neulliac (Morbihan) le 5 octobre 1860, fit ses études au petit séminaire de Sainte-Anne d'Auray, et fut ordonné prêtre le 20 décembre 1884. Nommé professeur à Sainte-Anne, il y resta environ quatre années, et entra au Séminaire des M.-E. le 7 octobre 1888.
Add this
    [1843]. LE TOHIC, Jacques, né à Neulliac (Morbihan) le 5 octobre 1860, fit ses études au petit séminaire de Sainte-Anne d'Auray, et fut ordonné prêtre le 20 décembre 1884. Nommé professeur à Sainte-Anne, il y resta environ quatre années, et entra au Séminaire des M.-E. le 7 octobre 1888.
    Il partit le 21 août 1889 pour le Maïssour, et, après quelques mois d'étude de la langue, fut envoyé à Mercara, dans le Coorg, où il resta pendant dix ans, estimé des Anglais et des indigènes qu'il traitait avec une grande politesse. De là, il passa dans le district de Ganjam, composé presque exclusivement de catholiques de race canara. Il y fut gravement atteint de la fièvre des bois. Après avoir été professeur au séminaire à Bangalore pendant une année, il retourna en 1893 à Mercara, puis à Ganjam, et, en 1897, devint curé de la paroisse de Mysore. La peste ayant éclaté dans cette ville en 1898, les orphelins y furent nombreux ; le missionnaire recueillit les garçons, et fonda pour eux et avec eux un petit village. Il mourut à Mysore le 19 avril 1903.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1890, p. 193 ; 1894, p. 283 ; 1897, p. 263 ; 1898, p. 248 ; 1899, p. 279 ; 1900, p. 227 ; 1901, p. 246 ; 1902, p. 370 ; 1910, p. 272. - A. P. F., lxvii, 1895, p. 312. - A. M.-E., 1903, La peste à Mysore, p. 114. - Sem. rel. Vannes, 1890, pp. 185, 190, 457 ; 1891, Pèlerinage au tombeau de saint François-Xavier, pp. 100, 155 ; 1895, p. 47 ; 1899, p. 168 ; 1901, p. 654.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1903, p. 378.


    • Numéro : 1843
    • Année : None