Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

alexandre Isidore Gustave LAZARO

LAZARO Alexandre (1877 - 1964)
Add this
    LAZARO

    Alexandre

    (1877 - 1964)

    [2712] LAZARO Alexandre, Gustave, est né le 5 février 1877 à Joinville (Haute-Marne), au diocèse de Langres. Il fit ses études primaires à Joinville, et de 1891 à 1897, il fit ses études secondaires à Langres. A cette époque, il dut lire le récit des souffrances endurées par les Indiens, au temps de la grande famine des années 1876, 1877 et 1878. Il fut impressionné par le dévouement des missionnaires pour les victimes de cette famine. Leur dévouement fut récompensé par une belle moisson de conversions : plus d'un million, en effet, demandèrent à être reçus dans l'Eglise.

    Alors, le 13 septembre 1900, il entra au Séminaire des Missions Etrangères, où il fut un séminariste travailleur et plein de bon sens. Il fut ordonné prêtre le 21 juin 1903, et partit pour l'Inde le 27 juillet de la même année.

    Il dut apprendre les langues pendant un an. Il étudia l'anglais au Collège Saint Joseph de Bangalore, puis le tamoul et le kanara, respectivement à Champion Reefs (près des mines d'or de Kolar) et dans la Paroisse Saint Joseph de Bangalore.

    Il se lança alors dans le ministère : à Mattigiri, où en plus de la paroisse indienne il y avait un détachement de soldats anglais. Il y resta trois ans, et contracta la malaria, maladie tenace qui obligea le Père à aller se soigner en France. Il resta en France jusqu'en 1912 et revint à Bangalore. Il fut nommé directeur du Pensionnat Saint Louis, où résidaient des enfants parias pauvres, qui étudiaient au Collège Saint Joseph. Il resta là pendant 20 ans, de 1913 à 1933. Les enfants gardèrent un souvenir reconnaissant au Père pour sa grande bonté, son humilité et sa grande simplicité. Jamais ils ne le virent se mettre en colère.

    En 1933, il est nommé procureur du diocèse, et dans ce poste, il sut être à la disposition de confrères, qui avaient recours à lui pour leurs besoins financiers et matériels. Il envoyait des colis de provisions sans tarder.

    En 1940 arriva la nouvelle de la division du diocèse de Mysore, qui se scinda en deux : le diocèse de Bangalore et celui de Mysore. Comme il avait la liberté du choix, il décida de se joindre au diocèse de Mysore. Mgr. Feuga le nomma directeur du Petit Séminaire, près de la Cathédrale. Il y resta de 1942 à 1956.

    En outre, il fut nommé vicaire général en 1948, puis procureur de la Mission. A 80 ans, il est forcé par la maladie de se retirer à l'hôpital Sainte Marthe.

    Il passa huit années de retraite à l'hôpital Sainte Marthe, toujours souriant, toujours content, ne se plaignant jamais des souffrances, qui devaient le clouer au lit. En 1963, la célébration de ses Noces de diamant de prêtrise fut l'une de ses dernières joies. La maladie s'aggrava et il reçut le sacrement des malades en toute lucidité. Il avait l'habitude de dire : \Oh! que voulez-vous, c'est bien à mon tour d'y passer !". Il mourut le 21 mars 1964, quelques semaines après la mort de son évêque, Mgr. René Feuga. Il fut inhumé au cimetière de la paroisse du Sacré Coeur de Bangalore.





    Références biographiques
    AME 1903 p. 378. CR 1903 p. 305. 1927 p. 152. 1928 p. 155. 1956 p. 57. 1961 p. 91. 1962 p. 106. 1963 p. 108. BME 1923 photo p. 69. 1930 p. 806. 1926 p. 581. 1931 p. 689. 690. 1932 p. 807. 1949 p. 188. 1950 p. 640. 1953 p. 310. 1954 p. 374. 1955 p. 59. 1958 p. 656. 1959 p. 144. 888. Epi 1964 p. 554. EC RBac N° 741.

    Notice nécrologique
    Epiphanie p. 364.

    "
    • Numéro : 2712
    • Année : None