Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

jean baptiste Léonard LAYGUE

LAYGUE Jean-Baptiste (1879 - 1964) [2753] LAYGUE Jean-Baptiste, Léonard, est né le 17 décembre 1879 à Orliac-de-Bar, dans le diocèse de Tulle (Corrèze). Il fit ses études primaires à l'école paroissiale, recevant en même temps de son curé des leçons de latin, car déjà il désirait devenir prêtre. Il entra, à 12 ans, au Petit Séminaire de Servières, puis, en 1898, au Grand Séminaire de Tulle. Diacre, il demanda son admission au Séminaire des Missions Etrangères où il arriva le 9 septembre 1902.
Add this
    LAYGUE

    Jean-Baptiste

    (1879 - 1964)

    [2753] LAYGUE Jean-Baptiste, Léonard, est né le 17 décembre 1879 à Orliac-de-Bar, dans le diocèse de Tulle (Corrèze). Il fit ses études primaires à l'école paroissiale, recevant en même temps de son curé des leçons de latin, car déjà il désirait devenir prêtre. Il entra, à 12 ans, au Petit Séminaire de Servières, puis, en 1898, au Grand Séminaire de Tulle. Diacre, il demanda son admission au Séminaire des Missions Etrangères où il arriva le 9 septembre 1902.

    Ordonné prêtre le 21 juin 1903, il partit pour la Mission du Tonkin méridional (Vinh) le 11 novembre suivant.

    Après une première initiation à la langue du pays dans le district de Dông-Thap, atteint de dysenterie, il dut passer une année au Sanatorium de Béthanie à Hong-Kong. A son retour, il fut chargé de la paroisse de Ke-Dua, dans le même district. En 1910, il fut nommé procureur de la Mission de Xa-Doai et le resta jusqu'en 1945.

    Tenir les comptes, pourvoir à la subsistance et aux besoins de tout le personnel de la Mission (Clergé, religieuses, catéchistes, séminaristes, employés...), gérer les biens, c'était son travail de chaque jour. Il s'en acquittait avec une conscience, une exactitude, un savoir-faire et un dévouement qui lui valaient l'estime et la reconnaissance de tous. Il ajouta à ce travail la construction d'un hôpital, du grand puis du Petit Séminaire, d'un probatorium, l'entretien de presbytères. Dans les années 1930, il fit d'une concession dans la région de Phu-Qui (Voir Bulletin de Hong-Kong 1938 p. 343.).

    Lors de l'insurrection viêtminh de 1945, il fut, comme les autres missionnaires, interné à la Mission de Vinh et partagea leur détention pendant sept ans. Libéré en juin 1953, il rentra en France où il accepta d'assurer l'aumônerie de l'hospice de Treignac, en Corrèze. En 1962, se sentant affaibli, il se retira à Montbeton où il mourut le 9 août 1964.





    Références biographiques
    BME 1938 p. 343. photos : 1929 p. 208. 1935 p. 149. 1937 p. 32. 1953 p. 692. Miss. d'Asie. 1953 photo p. 127.



    • Numéro : 2753
    • Année : None