Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean LARREGAIN

LARREGAIN Jean (Mgr) (1888 - 1942) [3157] LARREGAIN Jean est né le 6 janvier 1888 à Saint-Pée-sur-Nivelle (Pyrénées Atl.) au diocèse de Bayonne. Il fait ses études secondaires d'abord au Collège Saint-Joseph d'Hasparen puis à Ustaritz. Il entre au Grand Séminaire de Bayonne, puis à l'École Supérieure de Théologie de Nay. Il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 17 octobre 1907. Ordonné prêtre le 8 mars 1913, il part le 14 mai suivant pour la mission de Kweichow.
Add this
    LARREGAIN Jean (Mgr)

    (1888 - 1942)

    [3157] LARREGAIN Jean est né le 6 janvier 1888 à Saint-Pée-sur-Nivelle (Pyrénées Atl.) au diocèse de Bayonne. Il fait ses études secondaires d'abord au Collège Saint-Joseph d'Hasparen puis à Ustaritz. Il entre au Grand Séminaire de Bayonne, puis à l'École Supérieure de Théologie de Nay. Il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 17 octobre 1907. Ordonné prêtre le 8 mars 1913, il part le 14 mai suivant pour la mission de Kweichow.

    Il étudie le mandarin au Petit Séminaire. En 1914, il vient d'être nommé vicaire à Hinychou quand éclate la guerre. Mobilisé immédiatement, il part pour Tientsin et pendant plus de quatre ans sert comme sergent dans les troupes coloniales stationnées à Tientsin et Pekin. Démobilisé, il va en Mandchourie, en Corée et jusqu'au Japon étudier les méthodes d'apostolat dans ces pays. De retour dans sa mission, il est chargé du district de Tsé-chou en pays Dioi ou Thai : il se remet à l'étude de la langue et se dévoue à tous avec un grand zèle; il essaie d'assainir cette région insalubre, construit une église à Taiyen, développe les écoles, les catéchuménats et dispensaires du district et rassemble une partie de ses néophytes à Touan-che.

    Quand éclate la guerre civile, les pillages succèdent aux pillages. Atteint depuis longtemps de malaria et effrayé par les pirates, il demande, en 1929, à se reposer un peu; il est alors rappelé à Paris comme représentant de la Chine du Sud au Conseil central, et prend possession de son poste le 17 octobre 1929. On lui confie aussi la charge d'économe du Séminaire : il l'assurera pendant près de dix ans.

    Le 13 juin 1939, il est nommé évêque d'Arycanda et vicaire apostolique du Yunnan : il est sacré à Rome par le Pape Pie XII le 29 octobre. Il arrive au Yunnan le 6 janvier 1940 et le 7 à Kunming. Il visite tour à tour les oeuvres centrales : séminaires, écoles, orphelinat et va développer les écoles et conseiller les visites fréquentes et prolongées des postes. Le 15 mai 1940 il assiste à la réunion des Ordinaires de la Chine du Sud et des délégués en vue de préparer l'Assemblée Générale prévue à Paris. La guerre sino-japonaise durait depuis 1937 : en 1940 l'évêque doit éparpiller son monde, ce qui lui cause bien des soucis et des fatigues. En janvier 1942 Mgr Larregain fait une tournée pastorale du district de Lou-mei-y, revient au Grand Séminaire de Tsin-cha-keou, y ordonne deux nouveaux prêtres. Après quelques semaines au repos, il repart visiter les postes de Iagui-tseu et de Hai-y. Après la semaine sainte, il doit être hospitalisé pour une paratyphoïde. Il meurt le 2 mai 1942. Les obsèques furent célébrées le 5 mai. Il repose au cimetière des missionnaires à Pelongtan.


    Références bio-bibliographiques

    AME 1912 p. 216. 217. 1929 p. 224. 255. 269. 1930 p. 45. 261. 1931 p. 135. 177. 1939 photo p. 232. 237. 238. 245. 247. 1940 p. 92. CR 1913 p. 311. 1917 p. 229. 1922 p. 70. 1924 p. 62. 1925 p. 69. 70. 1926 p. 75. 1929 p. 232. 1930 p. 113. 246. 1939 p. 70. 214. 1940 p. 41. 53. 68. 1947 p. 129-135. 288. 1948 p. 203. 209. BME 1925 p. 774. 1926 p. 314. 1928 p. 49. 1929 p. 558. 768. 1930 p. 253. 1931 p. 616. 674. 933 p. 318. 447. 1934 p. 512. 813. 1935 p. 350. 1936 p. 845. 1937 p. 227. 299. 378. 435. 692. 1938 p. 354. 637. 787. 855. 1939 p. 47. 75. 537. 560. 636. 653. 665. 711. 843. 881. 1940 p. 44. 48. 67. 120. 140. 149sq. 199. 200. 487. 488. 1941 p. 180. 263. 329. 616. 684. 714. 1948 p. 345. 350. 351. 363. 1949 p. 300. ECO oct.1941 p. 23. ECM 1942 p. 191. RHM 1926 p. 458. MC 1939 p. 318. 477. 1942 p. 95. EC1 N° 181. 182. 183. 184. 185. 186. 189. 200. 207. 218. 223. 260. 290. 295. 296. 308. 341. 352. 354. 375. 384. 386. 388. 389. 405. 407. 409. 410. 411. 412. 413. 414. 431. 435.

    • Numéro : 3157
    • Année : None