Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Léon Eugène LANNAY

LANNAY Léon (1907 - 1983) [3436] LANNAY Léon, Eugène, Constant, est né le 1er février 1907 à Valdahon (Doubs), au diocèse de Besançon. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Notre Dame de la Consolation puis au Grand Séminaire de Faverney. Il entre laïque au Séminaire des Missions Étrangères le 17 septembre 1926. Ordonné prêtre le 29 juin 1931, il part le 7 septembre suivant pour la mission de Kirin en Mandchourie où il arrive le 13 novembre 1931, quelque temps après que les Japonais aient envahi cette province.
Add this
    LANNAY Léon

    (1907 - 1983)

    [3436] LANNAY Léon, Eugène, Constant, est né le 1er février 1907 à Valdahon (Doubs), au diocèse de Besançon. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Notre Dame de la Consolation puis au Grand Séminaire de Faverney. Il entre laïque au Séminaire des Missions Étrangères le 17 septembre 1926. Ordonné prêtre le 29 juin 1931, il part le 7 septembre suivant pour la mission de Kirin en Mandchourie où il arrive le 13 novembre 1931, quelque temps après que les Japonais aient envahi cette province.

    Il s'initie à la langue au Séminaire Saint-Joseph; en mars 1932 il est envoyé à Houlan, au nord de Karbin, mais le Père Lannay est allergique à la nourriture chinoise. En 1933 il est nommé vicaire du Père Peignon à Haipei-tchen où son zèle peut se déployer, mais il est bientôt nommé au Petit Séminaire (juillet 1933-mars 1934). Il passe quelques mois à Acheho avant d'être chargé en octobre 1934 du district de Pinshien. En 1938 il va à Hongkong, mais à son retour doit se reposer à Shanghai. À la fin de 1938 il est opéré de l'appendicite et après sa convalescence est nommé à P'anche, au sud de Kirin; mais sa santé continue de se détériorer et il rentre en France le 14 juin 1939 après un voyage en Transsibérien.

    Sa santé rétablie, il ne peut rentrer en Chine à cause de la guerre. Le Père Lannay gagne Montbeton, le 13 juin 1940, puis Sarrance en Pyrénées-Atlantiques avant de prendre du ministère à Aubagne, au diocèse de Marseille, jusqu'au début de 1946. Adjoint à l'économe de la maison de Paris en mars 1946, il prend en charge l'économat de Bièvres en septembre de la même année. Après l'Assemblée Générale de 1950, il est nommé économe de la maison de Paris, charge qu'il exerce jusqu'en 1961.

    Il devient alors aumônier au Collège des Oiseaux à Brunoy. En 1970, il accepte de travailler dans le diocèse de Langres dans une maison d'enfants handicapés à Saint-Loup-sur-Aujon : il y travaille jusqu'en février 1981, jusqu'au bout de ses forces. Hospitalisé à Chaumont par deux fois, puis à Besançon, il arrive en convalescence à Montbeton le 13 avril 1983; il y décède le 25 juillet suivant. Il a été inhumé dans le cimetière de sa paroisse à Valdahon le 28 juillet 1983.


    Références bio-bibliographiques

    AME 1931 p. 178. photo p. 229. CR 1931 p. 275. 1932 p. 74. 1933 p. 57. 1935 p. 39. 1936 p. 43. 1937 p. 43. 1938 p. 266. 1940 p. 21. 1951 p. 117. 1961 p. 95. 1968 p. 61. BME 1926 p. 520. 1931 p. 692. 740. 851. photo p. 832. 1933 p. 367. 851. 1934 p. 706. 1936 photo p. 586. 1938 p. 177. 203. 323. 1939 p. 264. 411. 638. 1940 p. 195. 643. 830. 832. 1950 p. 753. 1952 p. 772. 1958 p. 657. Hir n° 118 p. 3 - 120 - 123 - 124 - 126 - 129 - 130 - 131. EC1 N° 110. 224. 228. 404. 445. 446. 447. 486. 527. 642. 661. 733. EC2 N° 126P56 - 177/C3. MEM 1983 p. 76-84.


    • Numéro : 3436
    • Année : None