Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ange LANCO

LANCO Ange (1883 - 1978) [2989] LANCO Ange, est né le 29 septembre 1883 à Locmaria, en Ile de Croix (Morbihan), au diocèse de Vanne. Il est d'abord mousse sur un bateau de pêche jusqu'à l'âge de dix-sept ans puis fait trois ans d'études secondaires à Saint Lazare à Rennes. Il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 10 septembre 1903. Ordonné prêtre le 14 mai 1908, il part le 22 avril suivant pour le Kweichow.
Add this
    LANCO Ange

    (1883 - 1978)

    [2989] LANCO Ange, est né le 29 septembre 1883 à Locmaria, en Ile de Croix (Morbihan), au diocèse de Vanne. Il est d'abord mousse sur un bateau de pêche jusqu'à l'âge de dix-sept ans puis fait trois ans d'études secondaires à Saint Lazare à Rennes. Il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 10 septembre 1903. Ordonné prêtre le 14 mai 1908, il part le 22 avril suivant pour le Kweichow.

    Après l'étude de la langue au centre de la mission, le Père Lanco est envoyé à Chenning où il s'initie à l'apostolat; il y reste jusqu'en 1913. Il est alors nommé au district voisin de Kiang-long (1913-1925) : il y passe les meilleures années de sa vie missionnaire, parcourant son district en tous sens, prêchant, confessant, baptisant... Il revient ensuite à Chenning où plusieurs chrétientés sont retournées au paganisme : il les visitera régulièrement sans pour autant ramener au bercail toutes ces brebis égarées.

    En 1934, il prend son premier congé en France, pendant lequel les communistes, au cours de leur \longue marche" de 1935, saccagent l'église de Kienlong. En 1936, le Père Lanco est transféré au poste important de Anshung : il va y ouvrir un dispensaire qui sera vite apprécié. En 1937 éclate la guerre sino-japonaise, suivie de la Seconde Guerre Mondiale et ce n'est pas la fin de celle-ci qui permettra de réparer tous les dégâts car dès la fin de 1949, les communistes s'emparent du pouvoir. Le Père Lanco est emprisonné, relâché pour cause de mauvaise santé et enfin expulsé vers Hongkong en décembre 1951.

    Rentré en France, le Père se retire dans sa famille à l'Ile de Croix et rend tous les services qu'il peut à la paroisse. Il fête son jubilé de diamant en 1968, puis celui de platine en 1978 : il est alors déjà devenu sourd et aveugle et sa santé décline. Il s'éteint le 25 décembre 1978. Les obsèques ont lieu le 27 décembre. Le Père Lanco repose au cimetière de Croix.


    Références bio-bibliographiques

    AME 1908 p. 243. 1912 p. 112. 1931 p. 45. 1938 p. 217. CR 1908 p. 286. 1922 p. 69. 1932 p. 115. 1936 p. 837-838. 1938 p. 86. 1951 p. 27. 1974-76 p. 251. BME 1923 photo p. 399. 1925 p. 700. 773. 1926 p. 48. 49. 113. 700. 1928 p. 102. 1933 photo p. 775. 1934 p. 418. 1935 p. 534. 1936 p. 51. 818. 1937 p. 46. 1938 p. 335. 1939 p. 126. 1941 p. 410. 1951 p. 197. 574. 776. 1952 p. 54. 59. 129. 278. ECM 1945 p. 97. MDA 1951 p. 94. 188. EC1 N° 292. 314. 321. 505. 506. 509. 514. 633. EC2 N° 6P162 - 8P225 - 61/C2 - 126/C2.

    "
    • Numéro : 2989
    • Année : None