Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Louis Marie LAMBERT

[297]. LAMBERT, Jean-Louis-Marie, vit le jour dans le diocèse d'Autun, en août 1766. Il partit du Séminaire des M.-E. pour la mission Malabare (Pondichéry) le 13 février 1791, et arriva cette même année à sa destination. Placé à Karikal, il refusa en 1792 son ministère aux fêtes civiques et religieuses, de même qu'il avait refusé le serment à la constitution civile. En 1796, il devint professeur au collège de Pondichéry ; quelques années plus tard, il essaya de fonder un établissement pour soigner les malades.
Add this
    [297]. LAMBERT, Jean-Louis-Marie, vit le jour dans le diocèse d'Autun, en août 1766. Il partit du Séminaire des M.-E. pour la mission Malabare (Pondichéry) le 13 février 1791, et arriva cette même année à sa destination. Placé à Karikal, il refusa en 1792 son ministère aux fêtes civiques et religieuses, de même qu'il avait refusé le serment à la constitution civile. En 1796, il devint professeur au collège de Pondichéry ; quelques années plus tard, il essaya de fonder un établissement pour soigner les malades.
    Blâmé par son évêque, Mgr Hébert, à qui cette uvre semblait inopportune, il se retira dans la mission de Madras ; bientôt il regretta cet acte, rentra à Pondichéry, où, en 1806, il reprit sa place au collège, et fut en outre chargé de la paroisse d'Oulgaret. Il mourut le 16 janvier 1815 à Pondichéry.
    Notes bio-bibliographiques. - Hist. miss. Inde, Tab. alph.


    • Numéro : 297
    • Année : None