Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Léon LAFON

LAFON Jean (1864-1945)
Add this
    LAFON Jean

    (1864-1945)


    [1784] LAFON Jean, Léon, est né le 9 juin 1864 à Limac, dans le diocèse de Cahors (Lot). Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire diocèsain et entre au Grand Séminaire de Cahors où il reçoit les ordres mineurs. Le 13 octobre 1885, il entre au Séminaire des Missions Étrangères. Ordonné prêtre le 25 février 1889, il part en avril suivant pour le Collège Général de Penang. Il y passera six années pendant lesquelles il sera également l'infirmier de la maison. En 1894, il opte pour la mission de Birmanie septentrionale, comme on appelait à l'époque la partie nord du pays.

    Il commence son ministère à la procure de Mandalay, puis va s'établir à l'extrémité de la rue chinoise où il va construire une école pour les enfants chinois, et une chapelle avec une chambre qui va lui servir de presbytère pendant cinq ou six ans. En 1901, il agrandit son école, puis sa chapelle. Avec les dons qu'il reçoit, il peut acheter des rizières qui lui fournissent de quoi nourrir son petit monde. Le gouvernement anglais l'aidera à bâtir un dispensaire dont il confiera le soin aux Soeurs Franciscaines Missionnaires de Marie. Mais au bout de dix ans, comme elles n'ont toujours pas le minimum de confort, elles se retirent et le Père reste seul avec son orphelinat. Il veut bâtir une nouvelle chapelle mais les travaux commencés en 1914 sont interrompus pendant la durée de la guerre. En 1928, son école est ravagée par un incendie. Le Père se remet à la tâche. En janvier 1939, il confie son orphelinat aux Pères Salésiens de Don Bosco auxquels il remet aussi quelques rizières et d'autres terrains. Lors de l'invasion japonaise de 1941, les Pères se retirent à la léproserie protestante. Le Père Lafon est victime d'un grave accès de fièvre le 16 janvier 1945. Malgré les soins des confrères salésiens qui l'amènent à la léproserie, il va y rendre le dernier soupir le dimanche 21 janvier 1945.



    Références bibliographiques

    AME 1888 p. 6. 1890 p. 97. 278. 784. 1899 p. 271. 1902 p. 321(art). 1905 p. 129 (art). 133. 219 (art). 224sq. 1917-18 p. 94. 291 (art). 1919-20 p. 32 (art). 1922 articles p. 23. 182. 1923 p. 50 (art). 159. 198. 235. 1925 p. 75 (art). 1926-27 p. 68 (art). 1934 p. 91. 1938 p. 28. 1939 p. 186. CR 1888 p. 207. 1894 p. 258. 1895 p. 280. 1896 p. 276. 1897 p. 230. 1898 p. 222. 1900 p. 205. 1901 p. 211. 1902 p. 237. 240. 1903 p. 240. 241. 1904 p. 237. 1905 p.226. 243. 1906 p. 213. 1907 p. 259. 1908 p. 230. 1909 p. 217. 219. 237. 1910 p. 243. 1911 p. 222. 1912 p. 271. 1913 p. 273. 1915 p. 135. 1918 p. 106. 1919 p. 103. 1920 p. 68. 69. 1922 p. 136. 1923 p. 148. 1924 p. 116. 219. 1925 p. 125. 127. 1926 p. 140. 142. 1929 p. 130. 1930 p. 278. 321. 1932 p. 258. 1935 p.201. 202. 1937 p. 195. 1938 p. 200. 1939 p. 185. 1947 p. 267-270 (notice nécro.). BME 1923 p. 582. 1924 p. 763. 1925 p. 119. 1927 photo p. 193. 1928 p. 636. 764. 1930 p. 705. 1931 p. 687. 767. 847. photo p. 536. 1932 p. 66. 69. 678. 679. 1937 p. 537. 602. 1938 p. 303. 349. photo p. 283. 1939 p. 293. 438. 1941 p. 635. 1948 p. 250. EPI 1969 p. 433. ME1 N° 136 p. 30. MC 1899 p. 448. + 28 avril 1905. EC1 N° 439.

    • Numéro : 1784
    • Année : None