Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Henri LAFON

LAFON Jean (1857-1941) [1505] LAFON Jean, Henri, naquit le 21 février 1857 à Ségur, au diocèse de Rodez (Aveyron). Il reçut la tonsure au Grand Séminaire de Rodez, le 15 juin 1875, puis il entra au Grand Séminaire des Missions Étrangères, le 4 septembre suivant. Minoré le 30 septembre 1879, sous-diacre le 26 septembre 1880, diacre le 12 mars 1881, il fut ordonné prêtre le 24 septembre de la même année. Destiné à la mission du Japon septentrional, il partit le 26 octobre 1881.
Add this
    LAFON Jean

    (1857-1941)


    [1505] LAFON Jean, Henri, naquit le 21 février 1857 à Ségur, au diocèse de Rodez (Aveyron). Il reçut la tonsure au Grand Séminaire de Rodez, le 15 juin 1875, puis il entra au Grand Séminaire des Missions Étrangères, le 4 septembre suivant. Minoré le 30 septembre 1879, sous-diacre le 26 septembre 1880, diacre le 12 mars 1881, il fut ordonné prêtre le 24 septembre de la même année. Destiné à la mission du Japon septentrional, il partit le 26 octobre 1881.

    En 1885, le Père Lafon exerce son ministère à Morioka avec le Père Tulpin. L'année suivante, il est chargé du district de Fukushima et réside à Wakamatsu. En 1892, il est nommé à Sendai : il n'y resta que quelques mois. En 1893, il est nommé à Sapporo. Pendant 23 ans il travailla dans cet immense district, cumulant la charge de directeur de l'orphelinat (1895) et la visite des petites communautés dispersées : Otaru, Yuni, Asahigawa.

    En 1908, les Soeurs Franciscaines Missionnaires de Marie, puis les Pères franciscains de langue allemande vinrent l'aider dans son apostolat.

    En 1915, il revint au poste de Kôriyama, qu'il avait jadis fondé. Au mois d'août 1931, le diocèse de Sendai passait entre les mains des Dominicains canadiens et Hakodaté était rattaché à la préfecture apostolique de Sapporo. Le Père Lafon choisit d'abord de se retirer à la petite paroisse de Tobetsu, près de Hakodaté, en tant que curé. Mais en 1937, il se retira définitivement à Bethléem, dans l'oeuvre du Père Flaujac. C'est là qu'il s'endormit dans la paix du Seigneur, le 10 août 1941.



    Références biographiques

    CR 1881 p. 104. 1885 p. 29. 1886 p. 33. 1888 p. 44. 1890 p. 41. 1891 p. 45. 1892 p. 82. 1893 p. 95. 1894 p. 104sq. 1895 p. 108. 1897 p. 75. 1898 p. 73. 1899 p. 44. 1901 p. 44. 1902 p. 47. 1903 p. 36. 37. 1904 p. 38. 45. 1905 p. 29. 1906 p. 40. 1908 p. 31. 377sq. 1909 p. 42. 1911 p. 37. 1913 p. 41. 1914 p. 52. 1915 p. 27. 1921 p. 22. 1923 p. 16. 1927 p. 16. 1930 p. 28. 1931 p. 2. 1932 p. 316. 1937 p. 2. 1949 p. 222. BME 1934 p. 27. 1936 p. 103. 1937 p. 852. 1940 p. 94. 1941 p. 244. 539. 638. 674. 1957 p. 668. 670. 852. EC1 N° 429.

    • Numéro : 1505
    • Année : None