Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph LACASSAGNE

[1448]. LACASSAGNE, Joseph, originaire du hameau de Cammas, commune de Caylus (Tarn-et-Garonne), naquit le 6 décembre 1856. Entré laïque au Séminaire des M.-E. le 24 septembre 1875, il reçut le sacerdoce le 21 décembre 1879, et partit pour la Cochinchine orientale le 4 février 1880. Il fit ses premiers travaux dans le Binh-dinh et à Phan-rang dans le Binh-thuan, où il resta peu de temps ; il fut ensuite placé à Mang-lang dans le Phu-yen, dont il ne tarda pas à prendre en mains toute l'administration.
Add this
    [1448]. LACASSAGNE, Joseph, originaire du hameau de Cammas, commune de Caylus (Tarn-et-Garonne), naquit le 6 décembre 1856. Entré laïque au Séminaire des M.-E. le 24 septembre 1875, il reçut le sacerdoce le 21 décembre 1879, et partit pour la Cochinchine orientale le 4 février 1880. Il fit ses premiers travaux dans le Binh-dinh et à Phan-rang dans le Binh-thuan, où il resta peu de temps ; il fut ensuite placé à Mang-lang dans le Phu-yen, dont il ne tarda pas à prendre en mains toute l'administration. Il fut ensuite appelé au séminaire de la mission, auprès duquel il fonda une ou deux chrétientés.
    Pendant la période troublée qui suivit les massacres de 1885, il se dévoua auprès des réfugiés à Qui-nhon, fut député à Hué par son évêque, près du général de Courcy et du Commissaire général Harmand, mais ne rencontra qu'indifférence et refus. Il concourut à sauver les chrétientés du district de Cay-gia, dont le missionnaire F. Châtelet avait été massacré. Au milieu de 1887, on lui confia une mission délicate dans le sud du vicariat ; il s'en acquitta bien.
    Il retourna alors au Phu-yen dans le district de Mang-lang, releva les chrétientés ruinées, en fonda de nouvelles, et construisit une église au chef-lieu de son district. En 1900, très épuisé, il entra à l'hôpital militaire de Tourane le 30 juillet, et y succomba le surlendemain, 1er août. Ses restes ont été inhumés à Mang-lang.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1882, p. 124 ; 1884, p. 102 ; 1888, p. 131 ; 1889, p. 149 ; 1890, p. 122 ; 1891, p. 154 ; 1892, p. 177 ; 1894, p. 208 ; 1895, p. 211 ; 1896, p. 198 ; 1897, p. 168 ; 1898, p. 168 ; 1899, p. 194 ; 1903, p. 190. - Miss. Quinhon. Mém., 1907, p. 34 ; 1908, v, p. [16].
    Notice nécrologique. - C.-R., 1900, p. 403.


    • Numéro : 1448
    • Année : None