Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis LABORIE

LABORIE Louis (1908 - 1976) [3457] LABORIE Louis, François, est né le 7 avril 1908 à Aurillac, au diocèse de Saint-Flour (Cantal). Il fait ses études secondaires à l'Institution Saint-Eugène à Aurillac et entre au Grand Séminaire de Saint-Flour : il y reste deux ans : 1925-1927. Après son service militaire, il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 17 octobre 1929. Ordonné prêtre le 29 juin 1932, il part le 9 septembre suivant pour la mission du Ningyuanfu, plus tard appelée mission de Sichang.
Add this
    LABORIE Louis

    (1908 - 1976)


    [3457] LABORIE Louis, François, est né le 7 avril 1908 à Aurillac, au diocèse de Saint-Flour (Cantal). Il fait ses études secondaires à l'Institution Saint-Eugène à Aurillac et entre au Grand Séminaire de Saint-Flour : il y reste deux ans : 1925-1927. Après son service militaire, il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 17 octobre 1929. Ordonné prêtre le 29 juin 1932, il part le 9 septembre suivant pour la mission du Ningyuanfu, plus tard appelée mission de Sichang.

    S'il fait de rapides progrès en chinois, les troubles de cette époque influent sur son état psychologique. En proie à une terreur insurmontable, il doit aller se reposer à Hongkong. Un changement de mission s'imposant, c'est à Moukden, en Mandchourie, qu'on le trouve en 1935 : il travaille un an à l'imprimerie puis au Petit Séminaire. En 1944, il est envoyé comme vicaire du Père Petiot à Yang Koan avant d'y rester seul quelque temps. Mais dès août 1945, après la défaite japonaise, les troubles éclatent partout et les frayeurs assaillent à nouveau le Père Laborie et il doit être rapatrié en France au mois d'octobre 1947. Il essaie de faire du ministère à Apchon, dans le Cantal, puis à Droue dans le Loir-et-Cher, mais en juillet 1949 il doit être hospitalisé à Gargenville, en établissement spécialisé, jusqu'en octobre 1950. Il est alors admis à la maison de santé des Frères de St Jean de Dieu à Lyon : il y passe les 26 dernières années de sa vie. Il meurt le 25 décembre 1976 : il est inhumé au cimetière de Fourvière dans la partie réservée aux prêtres.



    Références biographiques

    AME 1932 p. 241. photo p. 245. CR 1932 p. 311. 1936 p. 72. BME 1928 p. 768. 1932 p. 722. 852. 935. 936. 1933 p. 122. 442. 855. 929. 1934 p. 45. 413. 636. 1935 p. 49. 596. 1937 p. 717. 1939 p. 785. EC1 N° 161. 247. 251. 459. EC2 N°..104/C2. MEM 1976 p. 58-61.

    • Numéro : 3457
    • Année : None