Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Bapt. de LA MOTTE

[118]. LA MOTTE (DE), Jean-Baptiste, naquit vers 1668 à Pontorson (Manche). Il avait eu occasion de connaître Mgr Labbé, coadjuteur en Cochinchine, lors du séjour de ce prélat en France, 1698-1700, et il avait fait pour lui et pour sa mission un pèlerinage à Notre-Dame-de-la-Délivrande. Il partit pour le Tonkin occidental en janvier 1700, et fut introduit dans la mission par un courrier du nom de Léon, qui plus tard s'adonna au jeu et à la débauche, et, afin d'obtenir de l'argent, menaça l'évêque, Mgr de Bourges, de dénoncer sa présence et l'arrivée du missionnaire.
Add this
    [118]. LA MOTTE (DE), Jean-Baptiste, naquit vers 1668 à Pontorson (Manche). Il avait eu occasion de connaître Mgr Labbé, coadjuteur en Cochinchine, lors du séjour de ce prélat en France, 1698-1700, et il avait fait pour lui et pour sa mission un pèlerinage à Notre-Dame-de-la-Délivrande. Il partit pour le Tonkin occidental en janvier 1700, et fut introduit dans la mission par un courrier du nom de Léon, qui plus tard s'adonna au jeu et à la débauche, et, afin d'obtenir de l'argent, menaça l'évêque, Mgr de Bourges, de dénoncer sa présence et l'arrivée du missionnaire. Ce dernier, pendant ce temps, avait été professeur, puis envoyé en district. Pour échapper aux périls que Léon lui faisait courir, il passa en Chine ; mais, arrivé à Canton, il revint en France en 1707, et quitta définitivement la Société. L'affaire ne se termina pas avec son départ, et les dénonciations de Léon, aggravées de plusieurs autres, excitèrent la persécution de 1712 qui amena l'exil de Mgr de Bourges.
    Notes bio-bibliographiques. - Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - Les pr. voy. fr. à la Chine, pp. 215 et suiv., 235, 240, 245.


    • Numéro : 118
    • Année : None