Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Robert KELLER (1885-1963)

[3095] KELLER Robert,Jacques Missionnaire Cochinchine Occidentale - Saïgon --------------------------- Robert, Jacques KELLER naquit le 18 Février 1885 à Soultz,(Sulz) diocèse de Strasbourg, Haute Alsace actuellement département du Haut-Rhin, dans une famille profondément chrétienne qui donna trois de ses fils, Charles,Adolphe, et Robert, à la Société des Missions Etrangères.
Add this

    [3095] Robert, Jacques KELLER naquit le 18 Février 1885 à Soultz,(Sulz) diocèse de Strasbourg, Haute Alsace actuellement département du Haut-Rhin, dans une famille profondément chrétienne qui donna trois de ses fils, Charles,Adolphe, et Robert, à la Société des Missions Etrangères.

    Robert fit ses études primaires à Soultz; en Octobre 1899, il commença le cycle des études secondaires à l'Institution Ste Marie, à Belfort et les y acheva en Juillet 1906.

    Le 8 Septembre 1906, il entra laïque, au Séminaire des Missions Étrangères. Tonsuré le 20 Septembre 1907, minoré le 27 Septembre 1908, sous-diacre le 18 Décembre 1909,diacre le 12 Mars 1910, il fut ordonné prêtre  le 24 Septembre 1910, reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la Cochinchine Occidentale (Saïgon) qu'il partit rejoindre le 11 Décembre 1910.

    Arrivé en Indochine, il y retrouva ses deux frères: Charles, l'ainé qui travaillait déjà depuis quelques années, dans la Mission du Cambodge, Adolphe le cadet qui était depuis trois ans, dans le Vicariat Apostolique de Saïgon. Ce dernier fut massacré le 24 Décembre 1945, par les Viêtminh, à Cai-Bè, où il avait édifié la plus belle église de Cochinchine,

    Mgr. Mossard envoya le nouveau missionnaire à Cai-Mon, chrétienté de plus de cinq mille fidèles, pour apprendre la langue viêtnamienne, et s'initier aux us et coutumes du pays. Il y passa les années 1911 et 1912. En 1912-1913, il s'installa à Phu-Hiêp non loin de Cai-Mon; En 1913-1914, il alla au Cap St.Jacques; de 1914 à 1916, il desservit Cau-Ngan; de 1916 à 1919, il résida à May-Phôp, non loin de Bai-Xan. En 1919, il fut nommé à Cai-Bè où il resta jusqu'en 1922.

    En 1921,il tomba gravement malade ,et au début de 1922, il fut obligé de rentrer en France où il séjourna deux ans. Le 31 décembre 1924, de retour dans sa mission, il fut  nommé chef de district et curé de Bung, belle paroisse de deux mille chrétiens, à 24 kms de Saigon, où il résida jusqu'à sa mort.

    M. Keller fut un grand constructeur d'églises, avant pendant et après la seconde guerre mondiale. En 1945, il fut le seul missionnaire à pouvoir rester dans son poste, malgré l'insécurité de la région. Durant cette longue période de guerre, il pût vaquer à son ministère, à condition de ne pas trop s'éloigner du centre de la paroisse pendant le jour, les nuits étant parfois fort agitées. Son courage calme et tranquille lui valut la Croix de guerre,mais surtout l'affection et l'admiration de son vicaire et de ses chrétiens.

    Pendant ces années de conflit, quatre de ses églises furent incendiées et partiellement détruites par les Viêtminh, avant même d'avoir été bénites;son garage brûla, les murs de sa cure et de son église furent criblés de balles. Malgré toutes ces difficultés, il restaura et transforma celle-ci, un travail qui dura plusieurs années. En 1957, il en termina le clocher qui s'élève à plus de 40 mètres dans le ciel.

    Le 17 Février 1960, il organisa une fête solennelle en l'honneur du Bx Pierre Doan-công-Qui, martyr viêtnamien originaire de Bung, dont Mgr. Hiên, Vicaire Apostolique de Saigon, bénit la statue, au milieu d'une énorme affluence de prêtres et de fidèles. Le 22 Septembre 1960, sous la présidence de Mgr. Hiên, entouré d'une quarantaine de prêtres, de nombreux religieux et religieuses, des notables de la paroisse et d'une foule immense il célébra ses noces d'or sacerdotales, et ses 35 ans à la tête de la paroisse et du district de Bung.

    En 1961, étant tombé malade à Bung, il fit un bref séjour à la clinique St. Paul, à Saigon, puis gagna l'infirmerie du Grand Séminaire où il retrouva M.Delagne.mais ses chrétiens venaient souvent le voir.Se rendant compte qu'il n'avait pas besoin de soins spéciaux,ils décidèrent de le ramener à Bung, et de s'occuper de lui.

    Dans la seconde quinzaine de mai 1963, à bout de souffle, on l'évacua de nouveau sur la clinique St. Paul, à Saïgon. Le dimanche 02 Juin  1963, M. Dozance, Supérieur Régional, lui donna les derniers sacrements. Le mercredi 12 Juin 1963, il fut ramené dans sa paroisse où il s'éteignit doucement le 17 Juin 1963.

    Le lendemain, Mgr. Nguyên-van-Binh, archevêque de Saigon, MM.Dozance, de Monjour,Renaud,Troger de nombreux prêtres viêtnamiens et toute la paroisse assistèrent à la mise en bière. Les obsèques eurent lieu le Jeudi 20 Juin 1963, les cérémonies furent assurées par les prêtres originaires de la paroisse; Mgr. Binh donna l'absoute. M. Keller avait toujours eu le souci de diriger des jeunes vers le sacerdoce et la vie religieuse.

    M. Keller Robert repose désormais devant son église, en face de la grotte de Lourdes qu'il avait édifiée.

    Références biographiques

    AME 1911 p. 54.

    CR 1910 p. 301. 1925 p. 104. 1951 p. 67. 1953 p. 56. 1957 p. 52. 1958 p. 52.

    BME 1924 p. 213. 1925 p. 116. 240. 1928 p. 416. photo p. 384. 1949 p. 21. 1950 p. 199. 1951 p. 497. 1954 p. 912. 1956 p. 72. 73. 1957 p. 263. 1960 p. 545. 834. 941. 942. 1016. 1961 p. 151. 674.

    EPI 1962 p. 490. 1963 p. 879. 1964 p. 159.

    ECM 1945 p. 254.

    EC1 N°  14. 15. 25. 75. 678. 732.

     

    Notice nécrologique

    EPI p. 166.

     

     

     

     

     

     

    • Numéro : 3095
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1910