Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean JUPILLAT (1898-1993)

JUPILLAT Jean (1898 - 1993)
Add this

    [3254] JUPILLAT Jean, Hector, est né le 11 décembre 1898 à Bourges (Cher). Il fit ses études primaires à Bourges et à Brécy. En 1910 il entra au Petit Séminaire de Notre Dame d’Issoudun et, en 1916, il devint élève au Grand Séminaire des Carmes pour y faire sa philosophie et commencer sa théologie. Il y est tonsuré le 28 juin 1918. Reçu comme aspirant aux Missions Étrangères le 30 septembre 1919, il alla au Séminaire de Bièvres. Son service militaire achevé, il entra au Séminaire de la rue du Bac, où il reçut les ordres mineurs en 1922. Sous-diacre le 23 décembre de cette même année, diacre le 24 février 1923, il fut ordonné prêtre le 26 mai. Destiné à la mission d’Osaka, il s’embarqua à Marseille le 5 octobre.

     

    Débarqué à Kobé le 15 novembre, il fut accueilli par Mgr Castanier qui le mit à l’étude de la langue à Tamatsukuri. Le 5 mai 1924, il est nommé à la paroisse de Kyoto. Trois ans plus tard, le 5 avril 1927, son évêque lui demanda de prendre le poste de curé de Takatori (Kobé). C’est à cette époque qu’il deviendra Official pour les causes matrimoniales.

     

    Le 1er janvier 1940, il est nommé à Minami-Tanabe (Osaka). Puis, après un court passage à Noe, il prit la charge de curé de la paroisse de Sekimé, où il essaiera de grouper le Petit Séminaire diocésain. Le 1er janvier 1947, il est envoyé à Kôri, puis, trois ans plus tard, le 22 août 1950, à Akashi pour y fonder un nouveau poste, qui fut inauguré le 1er janvier 1956. Nommé curé de Sanda le 26 janvier 1961, il dut arrêter son ministère du 9 avril 1972 au 22 octobre 1977 à cause de la maladie et d’une grave opération. Fait chevalier de l’Ordre national du Mérite le 11 mars 1981, il est nommé, le 25 novembre suivant aumônier du couvent des soeurs diocésaines Saint Joseph et de leur hôpital à Minoo. Il se retira en 1984 à Minoo même dans une maison japonaise appartenant à Emmaus. Quatre ans plus tard, en 1988, il est hospitalisé à “l’hôpital Maria” de Himéji. Il y décéda le 2 mai 1993. Il repose au cimetière des Étrangers à Kobé.

     

     

    Références bio-bibliographiques

    AME 1923 p. 234.

    CR 1923 p. 177. 1927 p. 11. 1928 p. 15. 17. 1929 p. 24. 1930 p. 20. 1932 p. 28. 29. 1940 p. 8. 1948 p. 7. 1949 p. 13. 1950 p. 8. 1951 p. 7. 1952 p. 14. 15. 1956 p. 16. 1961 p. 29. 1962 p. 39. 1963 p. 47. 1964 p. 21. 1965 p. 34-36. 1966 p. 33. 1967 p. 31. 32. 1968 p. 122. 1969 p. 21. 22. 1974-76 p. 29. AG80-81 p. 41. 46 - AG80-82 p. 36. 85/40.

    BME 1923 p. 585. 811. 1924 p. 173. 1927 p. 687. 1936 p. 115. 258. 1939 p. 554. 782. 846. 1940 p. 108. 1949 p. 32. 1950 p. 733. 1954 p. 258. 821. 1955 p. 894. 990. 1079. 1956 p. 66. 262. 775. 884. 1957 p. 370. 845. 1958 p. 965. 1959 p. 63. 854. 1960 p. 451. 555. 627. 628. 717. 1961 p. 69. 83. 143. 215. 217. 299. 300. 923.

    EPI 1962 p. 925. 1963 p. 732. 1966 p. 259.

    R.MEP n° 125 p. 45.

    Hir n° 124. 129/3. 304.

    EC1 N°  676. 688.

    EC2 N° 61/C2 - 69P378 - 187/242.

     

    • Numéro : 3254
    • Pays : Japon
    • Année : 1923