Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean JUNIER (1857-1911)

[1540]. JUNIER, Jean-Louis, originaire d'Yssingeaux (Haute-Loire), né le 8 (é) ou le 22 (m) août 1857, élève du petit séminaire de Monistrol, aspirant du Séminaire des M.-E. le 8 octobre 1878, reçut la prêtrise le 23 septembre 1882, et partit le 8 novembre de la même année pour le Se-tchoan occidental. Après avoir employé quelques mois à étudier la langue chinoise, il fut chargé du district de Gan-io où les chrétiens sont nombreux et bien groupés ; il y construisit un oratoire.
Add this

    [1540]. JUNIER, Jean-Louis, originaire d’Yssingeaux (Haute-Loire), né le 8 (é) ou le 22 (m) août 1857, élève du petit séminaire de Monistrol, aspirant du Séminaire des M.-E. le 8 octobre 1878, reçut la prêtrise le 23 septembre 1882, et partit le 8 novembre de la même année pour le Se-tchoan occidental. Après avoir employé quelques mois à étudier la langue chinoise, il fut chargé du district de Gan-io où les chrétiens sont nombreux et bien groupés­ ; il y construisit un oratoire. Il en éleva également plusieurs, ainsi que des résidences, dans les districts de Long-ngan et de Pao-lin. Dans ces deux derniers postes, il baptisa de nombreux néophytes, qu’il forma à la vie chrétienne en les instruisant lui-même avec soin.

    Appelé à Tchen-tou pour être procureur de la mission, il dépensa ses dernières forces dans cette fonction et dans celle d’aumônier de l’école des Petits Frères de Marie. Il mourut à Tchen-tou le 20 décembre 1911. « Sa note caractéristique était l’amour du devoir. Debout tous les jours à quatre heures, il consacrait à Dieu de longs moments avant la célébration de la messe. Sa piété était solide et bien comprise. »

    Notes bio-bibliographiques.

    C.R., 1899, p. 91­ ; 1902, p. 98­ ; 1905, p. 57.

    M.C., xxiii, 1891, p. 397.

    A.M.E., 1903, p. 180.

    Sem. rel. Le Puy, 1911-12, Sa mort, p. 306­ ; Ib., Notice, p. 365.

    • Numéro : 1540
    • Pays : Chine
    • Année : 1882