Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph JUERY (1877-1932)

JUERY Joseph (1877 - 1932) [2641] JUERY Joseph, Marie, Pierre, est né le 29 juillet 1877 à Réquista dans le diocèse de Rodez (Aveyron). Il appartenait à une famille nombreuse, aisée, où les traditions de foi et d'autorité étaient à l'honneur.
Add this

    [2641] JUERY Joseph, Marie, Pierre, est né le 29 juillet 1877 à Réquista dans le diocèse de Rodez (Aveyron). Il appartenait à une famille nombreuse, aisée, où les traditions de foi et d'autorité étaient à l'honneur.

     

    Tout jeune, il fut envoyé au Petit Séminaire Saint Pierre. Ensuite, il entra au Grand Séminaire de Rodez. Contre la volonté de son père, le jeune Joseph demanda son admission aux Missions Etrangères. Son père accepta avec résignation le fait accompli, car le jeune Joseph était parti en cachette frapper à la porte de la rue du Bac.

     

    Le 22 juin 1902, il était ordonné prêtre et le 23 juillet suivant, il quittait Paris pour rejoindre la Mission de Mandalay en Birmanie septentrionale.

     

    Arrivé en septembre, il resta à Mandalay quelques mois. Puis après la retraite annuelle, il fut destiné aux Katchins. Il demeurera avec eux jusqu'en 1927.

     

    Très vite il assimila la langue katchine, et il s'installa à Mansi. En 1904, sujet à des accès de fièvre, le Père Juéry quitta la plaine et il alla près du Père Gilhodes, son compatriote, chez les Katchins montagnards. Il trouva beaucoup de difficultés, mais il fit de son mieux pour aider ses gens.

     

    En 1910, il dut revenir en France pour affaires de famille. De retour en mission, il s'installa alors à Lamaibang. Il y restera près de 17 ans, construisant église, école, résidence. Il était aussi bien souvent en route, visitant ses chrétiens. Lamaibang porte bien le cachet des qualités du Père Juéry.

     

    En 1927, le Père Juéry célébrait ses noces d'argent sacerdotales. Mais hélas, la maladie vint le rejoindre. Le diabète s'installait chez lui profondément. Il dut revenir en France où il resta de 1927 à 1930. En la même année 1930, il revenait de Mandalay. Mais il devint bientôt évident que le Père Juéry n'en pouvait plus. En 1932, il demanda à retourner en France. Il demeura quelques mois à l'hôpital de Marseille, puis il se dirigea vers Montbeton pour se préparer au grand voyage.

     

    C'est le 1er décembre 1932 que le Père Juéry rendit son âme au Seigneur. Un jour, il dit au Père Roucoules : "Une des plus grandes consolations de ma dernière maladie, c'est de songer que j'ai persévéré pendant quinze ans dans l'évangélisation des Katchins sans succès apparent ; je remercie de tout coeur les personnes qui m'ont aidé et encouragé dans ce rude apostolat."

     

    Du haut du ciel, certainement, le Père Juéry continue à oeuvrer pour ses Katchins qu'il a tant aimés.

     

    Références biographiques

    AME 1902 p. 326. 1926 p. 216. 221 sq. 241. 1933 p. 49.

    CR 1902 p. 301. 1903 p. 243. 1904 p. 233. 1905 p. 229. 1906 p. 218. 1907 p. 254. 1908 p. 225. 226. 1909 p. 216. 1910 p. 247. 1911 p. 224. 1912 p. 267. 1913 p. 272. 1915 p. 133. 1916 p. 156. 157. 1918 p. 101. 102. 1919 p. 101. 1920 p. 67. 1921 p. 114. 116. 1922 p. 136. 1923 p. 146 sq. 1924 p. 119. 1925 p. 125. 127. 1926 p. 140. 1928 p. 142. 1929 p. 268. 1932 p. 312. 418. 1933 p. 303. 1938 p. 198. 1947 p. 298. 300.

    BME 1922 p. 381. 1923 p. 60. 263. 1924 p. 189. 1925 p. 57. 438. 1926 p. 385. 576. 1927 p. 449. 576. 765. 1928 p. 763. 1930 p. 447. 821. 1931 p. 203. 534. 847. photo p. 536. 1932 p. 303. 1933 p. 84.

    EC RBac N° 142. 149. 157. 176. 207. 210. 244. 257.

     

    • Numéro : 2641
    • Pays : Birmanie
    • Année : 1902