Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Claude JOBARD (?-?)

[127]. JOBARD, Claude-Romain, originaire de Paris, étudiait la théologie quand il fit la connaissance de Charmot, qui l'amena au Séminaire des M.-E. où il resta 4 ans 1/2. Le Séminaire le fit nommer curé d'Evry, et installa dans son presbytère une sorte d'école apostolique, dont un seul élève, Roost, se dévoua à l'uvre des missions. Le 12 janvier 1709, Jobard fut reçu directeur du Séminaire. Nous ignorons quelles charges il exerça dans la maison. Vers 1717, on prévint Rome que ses sentiments étaient suspects de jansénisme.
Add this

    127. JOBARD, Claude-Romain, originaire de Paris, étudiait la théologie quand il fit la connaissance de Charmot, qui l’amena au Séminaire des M.-E. où il resta 4 ans 1/2. Le Séminaire le fit nommer curé d’Evry, et installa dans son presbytère une sorte d’école apostolique, dont un seul élève, Roost, se dévoua à l’œuvre des missions. Le 12 janvier 1709, Jobard fut reçu directeur du Séminaire. Nous ignorons quelles charges il exerça dans la maison. Vers 1717, on prévint Rome que ses sentiments étaient suspects de jansénisme. Néanmoins, il fut élu supérieur du Séminaire des M.-E. en 1720, nomination regrettable­ ; le Séminaire y gagna une réputation de janséniste qu’il ne méritait pas­ ; les deux plus anciens directeurs de la maison, J.-C. de Brisacier et Tiberge, se virent obligés de le dénoncer au Pape et au roi, et, en 1725, il reçut de Louis XV l’ordre de quitter le Séminaire.

    Notes bio-bibliographiques.

    — Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — La Franc. pont., ii, p. 736.

    • Numéro : 127
    • Pays : France
    • Année : None