Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François JÉGO (1905-1984)

JÉGO François (1905 - 1984) [3371] JÉGO François, Joseph, Auguste, est né le 11 janvier 1905 à Étel, diocèse de Vannes (Morbihan). Il commence ses études secondaires au collège St François-Xavier à Vannes (1917-1920) et les termine au Petit Séminaire de la même ville (1920-1922). Il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 12 septembre 1922. Ordonné prêtre le 29 juin 1928, il part le 16 septembre suivant pour la mission de Pakhoi.
Add this

    [3371]  JÉGO François, Joseph, Auguste, est né le 11 janvier 1905 à Étel, diocèse de Vannes (Morbihan). Il commence ses études secondaires au collège St François-Xavier à Vannes (1917-1920) et les termine au Petit Séminaire de la même ville (1920-1922). Il entre au Séminaire des Missions Étrangères le 12 septembre 1922. Ordonné prêtre le 29 juin 1928, il part le 16 septembre suivant pour la mission de Pakhoi.

     

    Après quelques semaines à l'évêché, le Père Jégo est envoyé dans la presqu'île de Lieou-tcheou, à la paroisse de la Sainte Trinité où il apprend la langue et, en 1930, il est nommé curé intérimaire à Fort-Bayard, une enclave sous protectorat français. En février 1932, après la division du poste, le Père Jégo se voit confier la partie sud avec résidence à Topi; il y reste jusqu'en octobre 1934 : il retourne alors à la Sainte Trinité. En 1948 ce village est pris et en partie incendié par les communistes; le Père Jégo est fait prisonnier, sérieusement malmené et traîné de village en village pendant des mois; il n'aura la vie sauve que grâce à sa mauvaise santé. Le 28 novembre il regagne Pakhoi et prend un congé en France. De retour en 1949, il est à nouveau affecté à Topi qu'il quitte le 5 décembre 1954 pour arriver à Hongkong le 15 de ce mois.

     

    Rentré en France et bien soigné, il repart en mission en juin 1955 à Malacca-Singapour:il passe trois ans à la paroisse de l'Immaculée Conception à Johore-Baru. En 1958, c'est le district de Kulai qui devient son champ d'action : en 1969, il construit une chapelle au village de Pekan Nanas. À la division du district en 1970, il devient pour dix ans curé de Pontian. En 1980, il accepte de prendre sa retraite chez les Petites Soeurs des Pauvres à Singapour et c'est là qu'il décède le 6 mars 1984.

     

     

     

    Références biographiques

     

    AME 1928 p. 169. 1936 p. 136.

    CR 1928 p. 87. 171. 1929 p. 121. 1930 p. 135. 1931 p. 129. 1932 p. 142. 144. 1933 p. 110. 1934 p. 106. 1935 p. 104. 1936 p. 103. 1937 p. 103. 1938 p. 106. 1939 p. 98. 1940 p. 61. 1948 p. 59. 60. 1949 p. 68. 1950 p. 54. 55. 1954 p. 18. 1961 p. 70. 1962 p. 84. 1963 p. 22. 1964 p. 61. 1965 p. 119. 121. 1966 p. 161. 163. 1969 p. 128. 130. 1974-75 p. 173. 1980-82 p. 160. AG1980-81 p. 176.

    BME 1928 p. 575. 752. 1929 p. 114. 243. 1932 p. 47. 48. 209. 1934 p. 871. 1935 p. 196. 667. 1936 p. 55. 485. 896. 1937 p. 357. 593. 1938 p. 542. 546. 625. 1939 p. 866. 1940 p. 124. 346. 494. 692sq. 808. 1941 p. 46. 104. 186. 416. 622. 1948 p. 42. 47. 48. 183. 185. 189. 318. 1949 p. 182. 305. 643. 779. 1950 p. 60. 450. 504. 564. 629. 743. 1951 p. 124. 371. 441. 1953 p. 617. 618. 1954 p. 83 177. 592. 1144. 1955 p. 81. 171. 473. 788. 934. 1006. 1958 p. 267. 270. 730. 732. 734. 1960 p. 377. 1961 p. 83. 942. EPI 1963 p. 873.

    EC1 N°  157. 161. 385. 410. 462. 463. 472. 547. 570. 575. 674. 688.

    EC2 N°  17P89. 20/C2. 29P110. 30/C2. 133P265. 134/C2. 141P183. 177P627. 184/C2.

    HIR n° 148.

    Inf. S.G. n° 30/2.

    • Numéro : 3371
    • Pays : Chine Malaisie
    • Année : 1928