Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Edmond JANTET (1872-1935)

JANTET Edmond (1872 - 1935) [2162] JANTET Edmond, Joseph, Marie, est né le 23 octobre 1872 à Bief-du-Fourg (Jura) au diocèse de Saint-Claude. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Nozeroy et entre laïc au séminaire des Missions Etrangères le 21 septembre 1891. Il est ordonné prêtre le 30 juin 1895 et part le 30 juillet suivant pour la Mission du Siam où il arrive le 4 septembre.
Add this

    [2162] JANTET Edmond, Joseph, Marie, est né le 23 octobre 1872 à Bief-du-Fourg (Jura) au diocèse de Saint-Claude. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Nozeroy et entre laïc au séminaire des Missions Etrangères le 21 septembre 1891. Il est ordonné prêtre  le 30 juin 1895 et part le 30 juillet suivant pour la Mission du Siam où il arrive le 4 septembre.

     

    Il est d'abord nommé professeur au Collège de l'Assomption. En 1896, il est envoyé au Laos et travaille sous la direction du Père Coussnon. A la fin de 1896, on le trouve à Ubon, chrétienté fondée quinze ans plus tôt, passant d'un poste à l'autre, travaillant partout à la formation des catéchumènes et des néophytes. Il fonde Ban Uet en 1896. En 1898, il explore la rive droite du Mékhong. Lors de la division de la Mission en 1899, le Père Jantet passe au vicariat apostolique du Laos. Mgr. Cuaz l'envoie au Nord de la Mission à Muang Khouk, à 20 kms au Sud-est de Vientiane. A la fin de 1919, il est envoyé à Paksé où il construit d'abord chapelle et presbytère sur pilotis, puis une chapelle en briques, bâtie avec l'aide des Européens du poste. Jamais découragé par les insuccès, le Père Jantet cherche toujours un champ d'action où il espère mieux réussir. Il aimait en particulier les Khas et fonda huit villages Khas entièrement chrétiens. Pour former ses nombreux néophytes, il choisit et forma de bons catéchistes. Mais il se souciait trop peu de sa santé et en 1930, il doit aller soigner une grave dysenterie à Hong-Kong. Malheureusement la santé ne revint jamais. Dans les premiers mois de 1935, une plaie à la gorge, compliquée par le diabète, demande des soins attentifs. Il accepte de se rendre à Saïgon à la Clinique Augier, mais l'évolution du mal est très rapide. Mis au courant de son état, il demande les derniers sacrements et s'éteint le samedi 9 mars 1935. Ses obsèques furent présidées par Mgr. Dumortier. Le Père Jantet fut enterré au cimetière des Missionnaires près du tombeau de Mgr. d'Adran.

     

     

     

     

     

    Références biographiques

    AME 1895 p. 387. 1911 p. 159. 1919-20 p. 347. 348. 350. 357. 1931 p. 258. 1935 p. 137.

    CR 1895 p. 331. 1900 p. 218. 1901 p. 221. 1902 p. 248. 1903 p. 251. 1905 p. 238. 1912 p. 274. 1914 p. 117. 1915 p. 138. 1916 p. 159. 1920 p. 71. 1922 p. 139. 1923 p. 152. 1927 p. 143. 144. 1929 p. 193. 1930 p. 217. 1931 p. 237. 1934 p. 102. 257. 1935 p. 205. 242. 309.

    BME 1923 p. 583. 1925 p. 58. 1927 p. 389. 517. 1928 p. 571. photo p. 257. 1929 p. 286. 1931 p. 234. 309. 751. 768. 926. 1932 p. 474. 1935 p. 447.

    Echos Miss. septembre 1943.

    EC RBac N° 44. 72. 310.

     

    Bibliographie

    "Une Lumière s'est levée" pp. 94. 107. 120. 146. par Mgr. Cl. Bayet.

    • Numéro : 2162
    • Pays : Thaïlande Laos
    • Année : 1895