Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paul JAMBEAU (1878-1946)

JAMBEAU Paul (1878-1946) [2572] JAMBEAU Paul, Auguste, naquit le 25 janvier 1878 à Lorey, dans le diocèse de Nancy (M&M). Après ses études, il entra aux Missions Étrangères le 14 septembre 1897. Il fut ordonné prêtre le 23 juin 1901 et partit pour la mission de Coïmbatore, le 24 juillet 1901.
Add this

    [2572]  JAMBEAU Paul, Auguste, naquit le 25 janvier 1878 à Lorey, dans le diocèse de Nancy (M&M). Après ses études, il entra aux Missions Étrangères le 14 septembre 1897. Il fut ordonné prêtre le 23 juin 1901 et partit pour la mission de Coïmbatore, le 24 juillet 1901.

     

    Mgr. Bardou nomma le jeune missionnaire au Collège St Michel à Coïmbatore pour l'initier aux langues (anglais et tamoul) et à la vie pratique du ministère apostolique. C'est surtout l'anglais qu'il perfectionna sous la direction de M. Bandell. Puis, il fut envoyé à Coonoor, pour apprendre le tamoul sous la direction du curé de la paroisse, le Père Vieillard. Dès qu'il put voler de ses propres ailes, il fut envoyé faire un stage dans un village de la plaine, à Eritchambadi. Au bout de deux ans, Mgr. Roy l'envoya comme professeur au Collège St Michel, dont le directeur était le Père Gabriel Boulanger. Sous sa direction, il s'appliqua à former des jeunes gens à leur avenir comme chrétiens et comme citoyens indiens.

     

    En 1921, quand le Père Boulanger alla prendre un peu de repos en France, le Père Jambeau lui succéda à la direction de l'école secondaire St Michel. Il maintint à un haut degré le niveau des études et la bonne réputation de l'Institution.

     

    Malheureusement, le Père Jambeau avait contracté pendant la guerre de 1914-18 des rhumatismes articulaires qui le firent beaucoup souffrir le reste de sa vie et le condamnèrent prématurément à l'inactivité. En 1928, il retourna en France, espérant enrayer le progrès de la maladie. Il obtint une amélioration et revint en Inde après quatre ans d'absence. En 1936, le nouvel évêque de Coïmbatore, Mgr. Tournier, le nomma professeur au Séminaire régional St Pierre de Bangalore, en remplacement du Père Audiau, rappelé à Coïmbatore pour l'oeuvre des conversions. Mais bientôt des crises aigües et fréquentes vinrent de nouveau l'obliger à interrompre ses fonctions. En septembre 1939, il voulut repartir pour la France, mais ne put s'embarquer à cause de la guerre. Il dut se résigner à rester en Inde et se retira au Sanatorium St Théodore à Wellington. Dans cette maison de repos de notre Société, il fit l'édification de son entourage, par sa patience, sa piété, son grand esprit de foi. Son calvaire dura encore six ans. En juin 1946, il fut transporté d'urgence à l'hôpital d'Ootacamund, et après avoir reçu les derniers sacrements, il expira le 18 juin 1946, dans le calme et la sérénité.

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1901 p. 267. 1919-20 p. 36. 1926-27 p. 484. 1930 p. 92.

    CR 1901 p. 277. 1907 p. 298. 1919 p. 112. 1920 p. 79. 1924 p. 128. 1934 p. 217. 1935 p. 225. 1947 p. 271. 369. 1951 p. 139.

    BME 1923 p. 64. 1925 p. 443. 1927 p. 771. 1929 p. 63. 1934 p. 146. 508. 1935 p. 530. 1936 p. 144. 376. 540. 1939 p. 219. 737.

    EC1 N° 85. 88. 89. 98. 120. 132. 139. 140. 142. 191. 231. 278. 446.

     

    • Numéro : 2572
    • Pays : Inde
    • Année : 1901