Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alexis JAIMES (1837-1900)

[840]. JAIMES ou JAÏMES, Alexis, né le 14 septembre 1837 à Aussurucq (Basses-Pyrénées), entra laïque au Séminaire des M.-E. le 25 septembre 1860. Il fut ordonné prêtre le 30 mai 1863, et partit le 16 août suivant pour le Se-tchoan méridional. Il débuta à La-ki, près de Lou tcheou. Sa vue s'étant altérée à la suite d'une longue marche, il fut envoyé, en 1866, au collège probatoire d'O-mei.
Add this

    [840]. JAIMES ou JAÏMES, Alexis, né le 14 septembre 1837 à Aussurucq (Basses-Pyrénées), entra laïque au Séminaire des M.-E. le 25 septembre 1860. Il fut ordonné prêtre le 30 mai 1863, et partit le 16 août suivant pour le Se-tchoan méridional. Il débuta à La-ki, près de Lou tcheou. Sa vue s’étant altérée à la suite d’une longue marche, il fut envoyé, en 1866, au collège probatoire d’O-mei.

    Au bout d’un an, cette faiblesse disparut, et il reprit la vie de missionnaire en district. Il administra la chrétienté de Kia-tin, 1869-1870. A partir de 1870, il fut chargé du district de Che-li-chan, dans lequel se trouve l’importante chrétienté d’O-mei­ ; en 1883, il passa dans le district de Tse-leou-kan, et, en 1888, il retourna à Kia-tin où il travailla pendant 12 ans. De ces derniers postes situés dans la même région, son influence rayonna sur toute la partie occidentale et septentrionale du vicariat. En 1895, il fut fort éprouvé par la persécution. Il mourut à Kia-tin le 27 mars 1900.

    « Il était, a écrit son évêque, Mgr Chatagnon, un modèle de discrétion, un ami sûr et fidèle. Sa figure austère, son air grave et sérieux inspiraient au premier abord une crainte respectueuse, mais sa franchise et sa simplicité mettaient vite à l’aise. »

    Notes bio-bibliographiques.

    C.R., 1890, p. 71­ ; 1897, p. 95­ ; 1910, p. 93.

    A. M.E., 1909, pp. 36, 38. — Bull. rel. Bayonne, 1900, pp. 332, 849.

     

     

    • Numéro : 840
    • Pays : Chine
    • Année : 1863