Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Flamand HINARD (1850-1917)

[ 1246 ] HINARD Flamand, Victor, Fleur, Joseph Missionnaire Mandchourie - Directeur au Séminaire des Missions-Etrangères -------------------
Add this

    Flamand, Victor, Fleur, Joseph HINARD naquit le 26 mai 1850, à Belval, diocèse de Coutances, département de la Manche. En octobre 1859, il entra en classe préparatoire, au Collège diocésain de Saint Lo,  où, au cours de ses études, il obtint, chaque année, l'un ou l'autre des prix d'excellence. Puis, en 1870, il se dirigea vers le grand séminaire de Coutances, où, à la fin de ses études écclésiastiques, il fut ordonné prêtre le 29 juin 1874.

     

    Le 4 juillet 1874, il entra au séminaire des Missions Etrangères, et après une année de probation, il reçut sa destination pour le vicariat apostolique de la Mandchourie, qu'il partit rejoindre le 30 juin 1875.

     

    Mgr.Verrolles envoya M.Hinard à Yang-Koan, pour apprendre le chinois, et se former aux us et coutumes du pays. Un vieux chrétien fut son maitre de langue. Celui-ci  fier de ses fonctions, et conscient de son devoir se montra exigeant vis à vis de son élève qui parvint ainsi à s'exprimer avec aisance et sûreté.

     

    Au printemps de 1876, sous la direction de M.Charles Venault, M.Hinard fit l'administration de quelques chrétientés, puis en 1878, il fut nommé professeur au séminaire alors installé à Yang-Koan.et chargé de la direction de la maison. Dans les derniers jours de juillet 1879, la petite rivière qui coulait à quelques pas du séminaire gonfla subitement par suite de pluies torrentielles. Le 5 août 1879 au matin, les eaux ayant envahi les bâtiments, les élèves se réfugièrent sur la colline voisine, et ils virent leur maison disparaitre dans les flots. Ce matin là, M. Hinard se trouvait à la procure de Newchwang (Ing-Tse). Il loua alors une barque pour récupérer ses élèves. Sur l'ordre de son évêque, il ré-installa le séminaire à Chaling, dans les locaux quittés quelques années auparavant. Grâce à l'aide de cette communauté chrétienne, et de la mission, M.Hinard construisit un nouveau séminaire que les élèves occupèrent à l'automne de 1881.

     

    En 1885, la santé de M.Hinard déclina notablement. Mgr.Dubail le retira du séminaire, lui donna M.Choulet comme successeur, et le nomma curé de Chaling. L'année suivante, le vicaire apostolique fit de lui son provicaire, en remplacement de M.Joseph Boyer, devenu coadjuteur et qui mourut le 8 mars 1887. En raison du décès du coadjuteur, et de la maladie de Mgr. Dubail, M.Hinard fut le supérieur réel de la mission. Il en fut aussi le supérieur officiel du 7 décembre 1887, date de la mort de Mgr.Dubail au mois de mars 1888, date de la nomination de Mgr.Louis Raguit. C'est alors que M.Hinard cessa ses fonctions de provicaire pour ne garder que la direction de la paroisse et du district de Chaling qui comptaient quelques 1200 chrétiens.

     

    En 1888, l'inondation ravagea le sud de la Mandchourie et Chaling ne fut pas épargné. M.Hinard en rendit compte ainsi :.." L'inondation a été épouvantable à Chaling. Le village est à peu près détruit de fond en comble. Le séminaire a beaucoup souffert... J'ai dû louer une grande barque pour sauver les professeurs et les élèves. Dans le jardin, il ne reste plus un légume, et les provisions de bouche et de chauffage sont pourries....Les élèves du séminaire ont dû coucher plusieurs nuits dans l'église.." Mais malgré l'inondation et la famine, il sauva sa chrétienté et son district. En 1889, 226 nouveaux catéchumènes se firent inscrire; un village de 160 personnes se déclara chrétien; M. Hinard y ouvrit une école; il éleva un oratoire dans la ville de Leao-Yang, et acheta un terrain à Kio-kia-tsai, en vue d'y bâtir une chapelle. Mais peu après, Mgr. Guillon l'appela à la procure de la mission, et en fit son sécrétaire.

     

    En 1890, la nomination de Mgr. Mutel comme vicaire apostolique de Corée nécessita le rappel en France d'un nouveau représentant des missions du Nord. Les vicaires apostoliques de ce groupe de missions choisirent M.Hinard qui quitta la Mandchourie en novembre 1890; le 11 janvier 1891, il fut reçu directeur au séminaire de Paris où il occupa les fonctions suivantes: du 4 juillet 1892 au 24 juin 1901, il fut secrétaire du Conseil, plusieurs fois réélu, et chargé du cours supplémentaire de morale et des archives. Du 24 juin 1901 au 1 juillet 1907, il enseigna le droit canonique, tout en travaillant aux archives et à la rédaction du compte-rendu annuel des travaux de la Société. Succédant à M. Fleury, il fut directeur de l'Oeuvre des Partants de1904 à juillet 1907.

     

    Du 1 juillet 1907 à 1913, il résida au séminaire de Bièvres où il assura le cours de morale de première année, auquel il ajouta l'économat depuis le 27 juin 1910 jusqu'au 26 juin 1913. A cette époque, il revint à Paris, y professa le cours de morale de seconde et troisième année, et, de nouveau rédigea le compte-rendu annuel.

     

    Dans toutes ses fonctions, M.Hinard se montra d'une grande bonté, faite de douceur, d'indulgence, et d'optimisme. Il envoya des secours aux missions dont il était le réprésentant. Il était  fort apprécié dans plusieurs communautés religieuses  dont il fut confesseur extraordinaire ou ordinaire.

     

    Il décéda subitement le jeudi 15 mars 1917. Ce jour là, à midi, il était au milieu de ses confrères, gai comme à l'ordinaire. Le jeudi soir, il n'assista pas au salut, et ne parut pas au réfectoire. Un domestique, envoyé dans sa chambre, le trouva étendu auprès de son lit, la face contre terre, ne donnant plus signe de vie. M. Roulland  lui donna les derniers sacrements.

     

     

    Références bio-bibliographiques

    AME 1901 p. 213. 1904 p. 375. 1906 p. 49. 249. 250. 1908 p. 61. 1917-18 p. 244. 1919-20 p. 43. 1924 p. 123. Articles : 1905 p. 248. 317. 1907 p. 109. 1908 p. 122.

    CR 1875 p. 55. 1883 p. 72. 1886 p. 8. 1887 p. 5. 8. 9. 12. 211. 220. 251. 257. 1888 p. 7. 1889 p. 9. 1890 p. 208. 278. 280. 281. 1891 p. 238. 1892 p. 255. 260. 1894 p. 303. 1895 p. 330. 1898 p. 264. 1901 p. 273. 275. 1902 p. 311. 1904 p. 289. 1906 p. 273. 1907 p. 320. 1910 p. 295. 1913 p. 306. 1916 p. 176. 1917 p. 149. 194. 1919 p. 119. 1921 p. 39. 1923 p. 183. 193. 194. 1947 p. 196.

     

     

     

    • Numéro : 1246
    • Pays : Chine
    • Année : 1875