Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marius Jean GUIRAUD

GUIRAUD Marius (1876 - 1916) [2567] GUIRAUD Marius, Jean, est né le 2 janvier 1876 à Plaisance, dans le diocèse de Rodez (Aveyron). Il fit ses études primaires chez les Petits Carmes puis entra au Petit Séminaire de Belmont. Entré au Séminaire des Missions Étrangères le 16 septembre 1896, il fut ordonné prêtre le 25 juin 1901. Il reçut sa destination pour la mission de Mysore, et partit pour l'Inde le 24 juillet 1901.
Add this
    GUIRAUD

    Marius

    (1876 - 1916)

    [2567]

    GUIRAUD Marius, Jean, est né le 2 janvier 1876 à Plaisance, dans le diocèse de Rodez (Aveyron). Il fit ses études primaires chez les Petits Carmes puis entra au Petit Séminaire de Belmont. Entré au Séminaire des Missions Étrangères le 16 septembre 1896, il fut ordonné prêtre le 25 juin 1901. Il reçut sa destination pour la mission de Mysore, et partit pour l'Inde le 24 juillet 1901.

    Il passa quelques mois au Collège Saint-Joseph pour apprendre l'anglais, puis alla à Mysore pour apprendre le Tamoul et en même temps pour s'initier à la pratique du ministère. Il se mit également à l'étude du kanara et du concanim.

    Le premier poste qu'il dirigea fut le district de Ganjam. Le ministère ne fut pas facile à cause des dissensions entre les chrétiens, mais il s'imposa à l'estime et au respect de tous. Au bout d'une année, on lui demanda d'aller à Pondichéry comme professeur au Grand Séminaire. Il y resta trois ans, mais le climat très chaud et humide le forcèrent à revenir à Bangalore. Il fut alors envoyé dans le district de Chikmagalur, où pendant plusieurs années, il travailla au milieu de chrétiens concanis, dispersés dans les plantations de café sur les collines, dans un pays de forêts insalubres. Le Père Guiraud passa là des jours heureux, mais il fut rappelé à Bangalore pour être supérieur du Petit Séminaire diocésain. Quelques mois seulement après avoir pris la direction de cette institution, il fut nommé directeur au Séminaire de la Rue du Bac à Paris. En 1914, la guerre éclata, et le 7 août de cette année, il fut mobilisé comme infirmier. Il fut envoyé sur le front belge. Le 17 septembre, sa section fut faite prisonnière des Allemands. On le transféra de camp en camp, jusqu'au jour où on l'interna dans l'île de Danholm, sur les bords de la mer Baltique.

    Un ordre de l'empereur d'Allemagne demanda l'inscription des ecclésiastiques sur la liste des officiers, et le 9 juillet 1915, le Père Guiraud put quitter Danholm avec plusieurs médecins et infirmiers militaires. le 14 juillet, il rentrait à Paris. La guerre était loin d'être finie et on l'envoya combattre à Verdun, au mois d'août 1916. Ce fut la guerre dans la boue des tranchées, les bombes, les barrages de feu. Le Père fit son devoir jusqu'au bout. Il fut tué le 12 novembre 1916. Il obtint la citation suivante : \Guiraud Marius, soldat infirmier classe 1896 de la 7ème compagnie du 81e. Prêtre et infirmier, prisonnier rapatrié, affecté au G.B.C, a demandé malgré son âge à être versé dans un régiment d'infanterie. Aimé de tous pour sa bonté et pour sa sollicitude envers les blessés, pour ses sentiments de camaraderie, de devoir et d'abnégation poussée jusqu'au sacrifice. S'est signalé partout où le régiment a donné, notamment à Verdun, a été tué le 12 novembre 1916, alors qu'il venait de s'offrir spontanément comme agent de liaison, pour aller, sous un bombardement violent, porter un ordre en première ligne."



    Références biographiques
    AME 1915-16 p. 16. 58. 65. 72. 94. 194. 1917-18 p. 49. 50. 52. photo p. 1. CR 1901 p. 277. 1903 p. 273. 382. 1904 p. 246. 1909 p. 237. 1912 p. 307. 1914 p. VI. 189. 1915 p. 157. 158. 1916 p. X. XI. 163. 176. 1917 p. 153. 1947 p. 196. BME 1926 p. 435. 1930 p. 319. EC1 N° 194.

    Bibliographie
    "Prisonnier des Allemands". 180 pages. Ed. Lethielleux.


    "
    • Numéro : 2567
    • Année : None