Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marie Pierre GUIGNARD

GUIGNARD Pierre (1864 - 1930) [1741] GUIGNARD Pierre, Marie, Théodore, est né le 4 mars 1864 à Saint Gaultier (Bourges) dans l'Indre. Il fit ses études aux Petit et Grand Séminaires de Bourges et se présenta minoré aux Missions Etrangères le 11 mars 1885 ; sous-diacre le 7 mars 1886, diacre le 26 septembre de la même année, prêtre le 5 mars 1887, il partit le 20 avril 1887 pour le Tonkin méridional (Vinh).
Add this
    GUIGNARD

    Pierre

    (1864 - 1930)

    [1741] GUIGNARD Pierre, Marie, Théodore, est né le 4 mars 1864 à Saint Gaultier (Bourges) dans l'Indre. Il fit ses études aux Petit et Grand Séminaires de Bourges et se présenta minoré aux Missions Etrangères le 11 mars 1885 ; sous-diacre le 7 mars 1886, diacre le 26 septembre de la même année, prêtre le 5 mars 1887, il partit le 20 avril 1887 pour le Tonkin méridional (Vinh).

    Après l'étude de la langue viêtnamienne, il est placé à Van Loc, dans le courant de 1888. C'était le chemin du Laos tonkinois, habité par les Muongs de race thai. Il fait une expédition dans la région et se met à l'étude du laotien qu'il possédera parfaitement.

    En 1890, il réunit quelques familles et en 1892, laissant Van Loc à un autre, il va s'installer à Canh-Trap, au confluent du Song Ca et d'un torrent, à 185 kms. de Vinh. Il y construit maison et oratoire, groupe des catéchumènes et les instruit. Entre temps, il achète des terrains à Khe-Kien, puis à Khe-Hy ; il y jette les bases de nouvelles stations, ainsi qu'à Na-Hy, et cela malgré les oppositions d'un mandarin, et plus tard d'un colon français qui mit tout en oeuvre pour entraver l'évangélisation des montagnards. Ainsi, de 1892 à 1895, il réussit à grouper 650 fidèles dans ces quatre postes. En 1904, son évêque venait bénir une belle église à Canh-Trap. Lorsqu'il quitta ce poste en 1906, il y avait quatre paroisses avec quatre prêtres résidents. Depuis longtemps, en effet, il était miné par la fièvre ; il redescendit dans le bas Ngan-Ca, à Van Loc, comme curé de la paroisse et chef du district.

    Tout en s'occupant de ses chrétiens et de la conversion des païens, il travaille à un dictionnaire laotien-français qui paraîtra en 1912. Il ouvre plusieurs stations nouvelles et en 1918, il compte 6.500 chrétiens dans le district du bas Ngan-Ca.

    En 1923, il va se soigner à Béthanie (Hong-Kong), puis gagne la France. En 1925, il est de retour à Van Loc, qu'il ne quittera plus, si ce n'est pour essayer de refaire sa santé à Vinh ou à Xa-Doai.

    Il mourut à son poste, le 27 septembre 1930.





    Références biographiques
    AME 1891 p. 305. 1893 p. 753-756. 1895 p. 266. 1902 p. 323. 1903 p. 181. 1913 p. 317. 1922 p. 172. 1923 p. 135. 1930 p. 264. CR 1887 p. 196. 1888 p. 275. 1889 p. 133. 134. 1890 p. 110. 1892 p. 174. 1893 p. 184. 185. 1894 p. 198. 400. 401. 1897 p. 151. 1903 p. 151. 1904 p. 162. 163. 164. 165. 1906 p. 149. 1911 p. 268. 1913 p. 195. 1914 p. 75. 1918 p. 64. 1919 p. 68. 1920 p. 48. 1921 p. 71. 1922 p. 91. 92. 255. 1924 p. 82. 1929 p. 257. 1930 p. 341. 1931 p. 148. BME 1922 p. 638. 1923 p. 395. 666. 1927 p. 444. 570. 1929 p. 632. photo p. 208. 1930 p. 583. 741.


    Bibliographie
    GUIGNARD Théodore (1864-1930)

    Dictionnaire laotien-français / par Théodore Guignard, de la Société des Missions Etrangères. - Hongkong : Impr. de Nazareth, 1912. - LXX-959-4 p. : 1 pl. dépl. h. t. ; 27 cm.



    \Dictionnaire laotien-français : caractères laotiens, romanisation et notions grammaticales" par P. M. Guignard. In-4 : 960 pages. Nazareth. Hong-Kong.

    "
    • Numéro : 1741
    • Année : None