Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Germain GROS

GROS Germain (1879 - 1936)
Add this
    GROS Germain

    (1879 - 1936)


    [2647] GROS Germain est né le 23 avril 1879 à Ruffieux, diocèse de Chambéry (Savoie). Quand il atteignit ses 13 ans, son père mourut, et à cette époque un oncle d'Amérique lui proposa de l'emmener en Argentine et de lui léguer son héritage. Germain refusa, car il préférait prendre une autre voie. Il entra au Petit Séminaire de Chambéry pour ses études secondaires et, le 16 septembre 1897, il entra aux Missions Étrangères de Paris. Il fut ordonné prêtre le 22 juin 1902. Il reçut sa destination pour la Chine et partit le 30 juillet 1902 pour le Kouy-tchéou.

    On était au mois de septembre quand il arriva à Shanghai. Là, il continua à apprendre le chinois. À cette époque, les eaux grossies du Fleuve Bleu empêchaient un voyage vers l'intérieur. Le nouveau missionnaire dut attendre la décrue des eaux pour prendre un bateau anglais à destination de Kan'kéou. Puis nouveau départ sur un vaisseau américain qui le conduisit à Itcang. Là, il fut reçu par les Franciscains belges. Enfin, il fallut voyager en barque chinoise, pour remonter à la voile ou à la corde le cours terrible du Yang Tse Kiang. Au bout de 24 jours, il atteignit Chungking. Après trois jours de repos à la Mission Catholique, il reprit le chemin avec un compagnon et désormais ce fut en palanquin qu'il dut voyager. Le dimanche de Gaudete, en décembre 1902, le clocher de la cathédrale de Kweiyang apparut enfin, et les arrivants tombèrent entre les bras paternels de Mgr. Guichard.

    Le Père Gros se mit aussitôt à l'étude de la langue chinoise, et dès le 19 mars, c'est-à-dire trois mois après son arrivée, il donna son premier sermon dans la cathédrale de Kweiyang. Il fut alors nommé vicaire du Père Palissier à Suyang, au nord de la mission. Bientôt il dut mettre une sourdine à son ardeur et à son zèle. Il commença à vomir du sang. Son évêque, Mgr. Guichard, lui conseilla d'aller à Hongkong. On le soigna et il put revenir dans sa mission en automne 1905. Il fut alors nommé à Kweiyang à l'École Probatoire et en même temps chargé de la paroisse St Étienne. Là, il vit le nombre de ses chrétiens augmenter. Il reconstruisit la chapelle en la rendant plus spacieuse. Quant aux bâtiments de l'École Probatoire devenus trop étroits, il voulut les agrandir. La chose était compliquée, parce que, d'un côté il y avait une pagode et, de l'autre côté un temple des ancêtres. Il fallut négocier, et grâce aux prières des enfants et à l'aide d'un ami influent, il réussit à acquérir le terrain convoité. Devant le nouveau bâtiment, il organisa une belle cour avec perspectives sur de riantes montagnes.

    Beaucoup d'élèves, après leurs études, se dirigèrent vers le Petit Séminaire, et aujourd'hui un certain nombre de prêtres chinois doivent à M. Gros leur première formation.

    Après 15 ans de professorat, M. Gros fut nommé Procureur de la mission. Il fit construire un bâtiment destiné à recevoir les confrères de la mission. Également, il fit reconstruire l'hôpital des miséreux, où se donnent chaque année un bon nombre de baptêmes in articulo mortis.

    En 1931, il prit son congé en France, où il se soigna et se reposa dans sa famille en Savoie. Puis, revenu à Kweiyang, il retrouva son travail de Procure, et on lui confia encore la charge de l'aumônerie du Couvent Notre Dame des Anges et des Soeurs chinoises du Sacré Coeur.

    En 1934, il fit le voyage de Hongkong pour consulter un spécialiste, qui diagnostiqua la tuberculose des reins. Le Père Gros revint à Kweiyang et malheureusement les crises devinrent de plus en plus fréquentes. Il ne se plaignait jamais et allait dire la messe quotidienne au couvent des Soeurs.

    Mais un jour vint où il dut s'aliter, et au bout de trois jours, il demanda l'Extrême Onction et l'Indulgence Plénière. Il expira le 9 juin 1936 et fut enterré dans le cimetière de la mission.



    Références biographiques

    AME 1902 p. 327. 1923 p. 14. 1926 p. 229. 1936 p. 190. CR 1902 p. 302. 1905 p. 98. 1906 p. 115. 1920 p. 35. 1922 p. 65. 66. 1932 p. 115. 1935 p. 300. 1936 p. 84. 234. 312. 1937 p. 82. 1939 p. 287. 290. BME 1922 p. 29. 1923 photo p. 399. 1924 p. 48. 498. 1926 p. 183. 570. 1927 p. 442. photo p. 457. 1928 photo p. 65. 1931 p. 750. 1932 p. 291. 372sq. 465. 1933 p. 83. 288. photo p. 775. 1934 p. 642. 712. 787. 1935 p. 592. 1936 p. 448. 538. 585. 660. 1940 p. 121. EC1 N° 244. 254. 255. 338.

    • Numéro : 2647
    • Année : None