Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Claude GRILLET

[282]. GRILLET, Jean-Claude, était originaire du diocèse de Besançon. Il partit le 9 février 1788, avec sa destination pour le Se-tchoan ; mais, arrivé à Macao, il fut envoyé au Siam. Il n'y resta pas longtemps, et passa en 1789 dans la mission de Cochinchine, chez les Moïs et chez les Chams, afin de tenter l'évangélisation de ces peuplades alors très peu connues. En janvier 1791, il y tomba malade et revint à Saïgon. En 1803, nous le trouvons encore à Saïgon, adressant un appel aux prêtres de France, pour les inviter à se rendre dans les missions.
Add this
    [282]. GRILLET, Jean-Claude, était originaire du diocèse de Besançon. Il partit le 9 février 1788, avec sa destination pour le Se-tchoan ; mais, arrivé à Macao, il fut envoyé au Siam. Il n'y resta pas longtemps, et passa en 1789 dans la mission de Cochinchine, chez les Moïs et chez les Chams, afin de tenter l'évangélisation de ces peuplades alors très peu connues. En janvier 1791, il y tomba malade et revint à Saïgon. En 1803, nous le trouvons encore à Saïgon, adressant un appel aux prêtres de France, pour les inviter à se rendre dans les missions.
    En 1804, il travaille dans le Nha-trang, et en 1805, Mgr Labartette l'envoie de nouveau chez les Chams pour lesquels il ressentait plus d'inclination que pour les Annamites. Plusieurs de ses lettres donnent d'intéressants détails sur les restes de cette nation qui eut quelque grandeur, mais ne notent aucune conversion. En 1808, il est à Hué, malade. Dès lors, il traîna une vie languissante ; il mourut à le Saïgon 27 avril 1812.
    Notes bio-bibliographiques. - N. L. E., viii, pp. 201, 219, 314, 362 ; Ib., Détails sur les Moïs, p. 370. - A. P. F., iv, 1830-31, p. 393.
    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - La Coch. rel., i, p. 441 ; ii, p. 14.


    • Numéro : 282
    • Année : None