Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alcime Jules clément GRATON

GRATON Alcime (1887-1956) [3082] GRATON Alcime, Jules, Clément, est né le 31 août 1887 à les Brouzils, dans le diocèse de Luçon (Vendée). Il fit ses études primaires à Vieillevigne et ses études secondaires au Petit Séminaire de Chavagne en Paillers. Il entra aux Missions Étrangères le 1er septembre 1905, et fut ordonné prêtre le 24 septembre 1910. Il partit pour la mission de Mysore le 30 novembre suivant.
Add this
    GRATON Alcime

    (1887-1956)


    [3082] GRATON Alcime, Jules, Clément, est né le 31 août 1887 à les Brouzils, dans le diocèse de Luçon (Vendée). Il fit ses études primaires à Vieillevigne et ses études secondaires au Petit Séminaire de Chavagne en Paillers. Il entra aux Missions Étrangères le 1er septembre 1905, et fut ordonné prêtre le 24 septembre 1910. Il partit pour la mission de Mysore le 30 novembre suivant.

    Il arriva à Bangalore avant Noël, et les confrères de la mission furent heureux d'accueillir leur benjamin. Après un court repos à la Procure, il fut envoyé à Mysore, où il fit ses premières armes sous la conduite du Père Despatures, curé de l'endroit. Il étudia la langue kanara et l'anglais, ainsi que le tamoul, car il y avait de nombreux tamouls dans le diocèse.

    La guerre de 1914 éclata et le Père Graton fut mobilisé en France. Il fit toute la guerre comme brancardier. Il revint en Inde après la guerre, et fut nommé recteur du Petit Séminaire à Bangalore. Puis en 1923, nous trouvons le Père à l'extrême ouest de la mission. Il y resta cinq ans, et mis sur un bon pied les oeuvres paroissiales. Avec douceur et fermeté, il réussit à mettre fin aux dissensions entre chrétiens et à rétablir la paix. Dans cette région de forêts et de plantations, il eut à souffrir de crises de paludisme qu'il soigna toujours énergiquement. Toute sa vie, il se ressentira des fièvres pénibles dues à la malaria.

    En mars 1927, son évêque lui demande d'aller dans une région de plaine, au sud de Mysore : le Kollegal. Il dut s'occuper dans ce vaste district des catéchumènes et des nouveaux chrétiens de Martalli, Kamakarai, et Kollegal. Il bâtit une église dans chacun de ces trois centres. En raison de la fatigue, la santé du Père commença à décliner, et il fut nommé curé d'un centre de brousse, au milieu de la forêt : Parsegoundapalayam, beaucoup plus loin que Kollegal. C'était une paroisse d'environ 500 chrétiens, des cultivateurs simples et pas très riches. Le Père Graton se dévoua beaucoup pour eux, vivant très modestement comme eux, se faisant tout à tous. Il resta là 18 ans, et il fut aimé de tous ses paroissiens qui le considéraient comme un vrai Père.

    En 1949, la maladie qui depuis longtemps minait la santé du Père devint telle qu'une opération parut nécessaire. Il partit alors pour la France en juillet 1949 et reçut les soins nécessaires au rétablissement de sa santé. Toutefois, on ne réussit pas parfaitement à le rétablir, et le Père décida de revenir en Inde, dont il avait la nostalgie. En janvier 1952, il revint à Mysore pour essayer de rendre encore quelques services. Il fut envoyé sur le plateau de Hassan, dans un petit village, appelé Dasapoura, au climat sec et tempéré. Il n'y resta pas longtemps, et alla se retirer à l'hôpital Ste Marthe de Bangalore. Le 2 décembre, on fêtait le premier dimanche de l'Avent. Il s'apprêtait à mourir dans la prière, et son jeune neveu missionnaire, le Père Jaunet, qui était à son chevet, l'entendit dire ces derniers mots : \Veni Domini Jesu... Noli tardare... Fiat voluntas Tua..." -Heureux ceux qui meurent ainsi dans le seigneur.



    Références bibliographiques

    AME 1909 p. 217. 1917-18 p. 348. 1936 p. 264 (art). 1937 p. 170. 1938 p. 497. CR 1910 p. 301. 1916 p. 168. 1921 p. 187. 1927 p. 152. 153. 1928 p. 157. 1929 p. 208. 209. 210. 1931 p. 248. 1933 p. 233. 234. 1934 p. 212. 1935 p. 218. 1936 p. 209. 1938 p. 215. 216. 1956 p. 77. 86. 1955 p. 82. BME 1923 photo p. 69. 1927 p. 325. 1929 p. 188. 1931 p. 923. 1932 p. 562. 969. 1933 p. 233. 1935 p. 611. 905. 1936 p. 143. 309. photo p. 513. 1949 p. 189. 727. 1950 p. 135. 1952 p. 61. 187. 1953 p. 310. 799. 800. 1955 p. 369. 370. 1956 p. 676. 1003. 1957 p. 91. 284. 565. 1959 p. 187. MDA J-F. 58 p. 10A. EC1 N° 243. 253. 257. 472. 476. 509. 610.

    "
    • Numéro : 3082
    • Année : None