Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Léon GRACY

GRACY Léon (1875 - 1945)
Add this
    GRACY Léon

    (1875 - 1945)


    [2327] GRACY Léon naquit le 3 février 1875 à Ascair, diocèse de Bayonne (Pyrénées Atl.). Il fit ses études secondaires au Petit Séminaire de Laressore, où il entra en octobre 1888. Sa rhétorique terminée, il demanda son admission aux Missions Étrangères et devint aspirant le 15 septembre 1892 au Grand Séminaire de Bièvres. L'année suivante, le 25 septembre, il était tonsuré. Il reçut les ordres mineurs le 22 septembre 1894. Sous-diacre le 27 septembre 1896, diacre le 13 mars 1897, il fut ordonné prêtre, avec une dispense de Rome, le 26 septembre suivant. Destiné à la mission de Nagasaki, il partit le 28 octobre.

    Accueilli à Nagasaki par Mgr. Cousin, le Père Gracy commença l'étude de la langue à Kagoshima, sous la direction du Père Raguet. En 1899 il fut nommé vicaire du Père Ferrié dans l'île de Amami-Oshima. De là, en 1903, il est envoyé à Oita, puis, vers la fin de 1906, à Nakatsu. Sa santé laissant à désirer, il dut aller se reposer à Hongkong, au Sanatorium des Missions Étrangères. Mais finalement, un retour en France s'imposait. Il s'embarqua donc et arriva à Marseille le 3 mars 1908. Une fois rétabli, il reprit le bateau pour le Japon, le 22 février 1909.

    Peu après son retour, son évêque le nomma supérieur du Grand Séminaire de Nagasaki en remplacement du Père Bonne, nommé archevêque de Tokyo. Il y resta quinze années. Quand Mgr. Combaz, successeur de Mgr. Cousin, voulut reconstruire un Grand Séminaire, plus vaste et plus moderne que l'ancien, c'est le Père Gracy qui en fut le maître d'oeuvre... Mgr. Combaz mourut le 19 août 1926 et le Père Gracy aurait sans doute été son successeur. Mais de nouveau des ennuis de santé le contraignirent à retourner à Hongkong pour se reposer. À son retour, en 1929, le diocèse de Nagasaki avait été divisé en deux diocèses : l'un confié aux Pères japonais avec Mgr. Hayasaka comme évêque, et l'autre, le diocèse de Fukuoka, confié aux Missions Étrangères avec Mgr. Thiry comme évêque. Incardiné dans le diocèse de Fukuoka, le Père Gracy se vit d'abord confiée la charge des quelques séminaristes qui s'y trouvaient. Tout était à faire. Par suite d'un différend avec son évêque, il prit le parti de repartir en congé en 1930. Il y resta une année durant laquelle il exerça son ministère dans un monastère à Jouarre. Sur ces entrefaites, le successeur de Mgr. Thiry, décédé le 12 mai 1930, ayant été nommé, celui-ci rappela le Père Gracy et lui confia à nouveau l'enseignement du latin aux séminaristes. De retour en novembre 1932, le Père Gracy reprit le collier. En 1936 sa santé s'altéra de nouveau : il repartit pour Hongkong. Puis en juillet 1938, il accepta de se rendre à Hanoi comme professeur de japonais, attaché à la \Résidence Supérieure du Tonkin", sa mission n'aurait dû ne durer que six mois. Finalement la guerre et l'invasion japonaise lui interdirent de retourner à Hongkong. Et c'est à Hanoi que le Père Gracy s'endormit dans la paix du Seigneur, le 2 février 1945. Inhumé dans le cimetière de Hadong, ses restes ont été transportés dans le village de Dap Cau.



    Références biographiques

    AME 1897 p. 772. 1898 p. 5. 1929 p. 34. CR 1897 p. 208. 1902 p. 35. 1906 p. 19. 1907 p. 16. 22. 1911 p. 19. 1914 p. 3. 1922 p. 246. 1923 p. 7. 1925 p. 8. 1935 p. 9. 1947 p. 360. BME 1924 p. 725. 1925 p. 390. 392. photo p. 388. 1926 p. 41. 1928 p. 555. 1929 p. 542. 616. 1932 p. 438. 723. 887. 1933 p. 43. 1935 p. 40. 1936 p. 649. 801. 1937 photo p. 32. 1938 p. 237. photo p. 282. 1939 p. 282. 428. 570. 1940 p. 812. 1941 p. 316. 627. 1949 p. 172. 1952 p. 381. 1954 p. 887. EC1 N° 198. 248. 251. 253. 439.


    Bibliographie

    "Un Jubilé au Japon 1865-1915. Découverte des Anciens Chrétiens".
    "A Golden Jubilee".

    "
    • Numéro : 2327
    • Année : None