Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marcel GODET

[ 3894 ] GODET Marcel, Henri, Casimir Missionnaire Thakhek - Paksé ---------- Marcel, Henri, Casimir GODET naquit le 3 octobre 1924, à La Fosse de Tigné, diocèse d'Angers, département du Maine-et-Loire. Ses parents agriculteurs, élevèrent une famille de neuf enfants, dont deux morts en bas âge. L'un de ses oncles, Pierre Godet, missionnaire en Cochinchine septentrionale mourut à Hué le 1 septembre 1926.
Add this

    [ 3894 ] GODET Marcel, Henri, Casimir

    Missionnaire

    Thakhek - Paksé

    ----------

    Marcel, Henri, Casimir GODET naquit le 3 octobre 1924, à La Fosse de Tigné, diocèse d'Angers, département du Maine-et-Loire. Ses parents agriculteurs, élevèrent une famille de neuf enfants, dont deux morts en bas âge. L'un de ses oncles, Pierre Godet, missionnaire en Cochinchine septentrionale mourut à Hué le 1 septembre 1926.

    Marcel fit ses études primaires à Tigné; le 7 octobre 1939, il entra au petit séminaire diocésain de Beaupréau; en octobre 1940, il fut envoyé à l'école cléricale de Châtillon-sur-Sèvre (Mauléon) où il passa quatre ans. Suite à une demande d'admission au séminaire des Missions Etrangères, il lui fut demandé de commencer, en novembre 1944, sa première année de philosophie au petit séminaire des Missions Etrangères à Beaupréau,

    Bien qu'admis le 13 janvier 1945, il renouvela sa demande, le 3 juin 1945, et le 29 septembre 1945, entra au séminaire des Missions Etrangères, à la rue du Bac. Sous-diacre le 29 mai 1949, diacre le 17 décembre 1949, ordonné prêtre le 28 mai 1950, il reçut, le 29 juin 1950, sa destination pour le Vicariat Apostolique du Laos. Agrégé à la Société des Missions Etrangères, le 11 octobre 1950, il embarqua à Marseille, le 14 octobre 1950, sur la \Marseillaise".

    Le 11 novembre 1950, M. Godet arriva dans sa mission, située sur la frontière de la Thailande et du Laos; la paix n'y existait qu'en surface, des bandes rebelles sillonnant la région. Par décret du 21 décembre 1950, Rome créa le Vicariat Apostolique de Tharé, et la Préfecture Apostolique de Thakhek. Cette dernière fut confiée à Mgr.Jean Arnaud le 21 juillet 1951; M. Godet fit partie du personnel missionnaire de cette préfecture apostolique dont le territoire était enserré entre le Mékong à l'ouest et la chaine annamitique à l'est.

    Après avoir étudié la langue à Thakhek, M.Godet fut envoyé, en octobre 1951, à Nataket, petit village chrétien, à une vingtaine de kms au nord de Thakhek. Il n'y resta que quelques semaines; il devint vicaire de M.Antoine Marci, à Siengvang, jusqu'en novembre 1952. Il fut alors rappelé à Thakhek comme procureur de la mission. Tout en dirigeant la paroisse de Thakhek, il fut chargé des villages de Phonenhia et de Simang jusqu'en novembre 1954.

    Noël 1953 fut un vrai Noël de guerre à Thakhek avec toutes les misères d'un véritable exode. Le 23 décembre 1953, tout le personnel et le matériel principal de la mission furent évacués sur Paksé, en raison d'une attaque "Viêtminh". Vers le 15 janvier 1954, les troupes franco-laotiennes ayant reconquis Thakhek, il fut décidé de remonter en cette ville. Partis de Kampeng, (Khampheng) pour Thakhek, au matin du 15 février 1954, Mgr. Arnaud, MM. Mainier Malo et Cozien et Sr. Jeanne-Antide du Noyer tombèrent dans une embuscade "viêt"; faits prisonniers, ils furent emmenés en rééducation au Nord Viêtnam, au prix d'une marche de plus de 1.400 kms. M. Godet ayant échappé à cette épreuve, reprit son travail ordinaire à Thakhek, et éleva une église dans l'une de ses chrétientés.

    En janvier 1955, M. Godet quitta la procure, et mit le cap au sud, vers les Hauts-Plateaux, où, en raison de l'insécurité, les villages de Mouang-Khai et de Huei-Meung et des environs avaient été privés de prêtre durant trois ans. En avril 1955, M.Pierre Cavaillier partant en congé, il y ajouta la paroisse de Khampheng et les villages Khas. En novembre 1955, il devint curé en droit des villages de Nasone et de.Khampheng où il fonda le premier groupe de la "Légion de Marie".

    Le 24 février 1958, la Préfecture Apostolique de Thakhek fut élevée au rang de Vicariat Apostolique confié, le 2 mars 1958, à Mgr.Jean Arnaud. Ce dernier reçut la consécration épiscopale à Thakhek des mains de Mgr.Claudius Bayet, le 24 juin 1958. Cette même année, malgré bien des difficultés, M.Godet baptisa une quarantaine d'adultes. En novembre 1958, son district s'élargit, l'obligeant à parcourir des distances inusitées. En 1959, il ne fut pas inquiété par les troubles politiques qui marquèrent cette année.

    Après un congé en France où il arriva le 28 mai 1960, il regagna sa mission, le 4 juillet 1961, et retrouva son centre de Khamphen, qu'il dota d'une belle école en 1962. L'année suivante, il s'occupa de Nason et de ses environs. En 1964 et 65, il étendit l'uvre d'évangélisation dans la province de Khong Sédone. En novembre 1966, il remplaça M.Louis Mainier, à Nonsaat, à 15 kms de Paksé, chez les "Ta-Oï", montagnards originaires de la chaine annamitique. Il y entretint une école avec une centaine d'élèves et s'occupa en même temps de la Congrégation des "Filles de Marie de la Croix", installées depuis peu dans ce coin.

    Par décision romaine du 2 juillet 1967, fut créé le Vicariat Apostolique de Paksé, dont le premier titulaire fut Mgr.Pierre Urkia, sacré à Paksé le 27 septembre 1967.

    Après un congé en France où il arriva le 26 avril 1968, M. Godet repartit vers sa mission le 6 décembre 1968, et regagna Nonsaat. Il se mit en priorité au service de la Congrégation des "Filles de Marie de la Croix", et y ajouta en 1969, les charges de conseiller et d'économe régional.

    Dans la nuit du 20 au 21 août 1972, alors qu'il rentrait de soigner un malade, il fit une chute grave au fond d'un ravin. Après un séjour dans divers hôpitaux, et une opération subie à Bangkok le 6 janvier 1973, M. Godet fut contraint de rentrer en France où il arriva le 18 mai 1973. Alors commença pour lui une période très difficile; s'estimant handicapé à vie, ayant l'impression de ne pas être compris, il frôla la depression, jusqu'au jour où, en février 1976, à la clinique de Neuilly, il subit une intervention chirurgicale qui réussit. Il reprit force et vigueur.

    En 1976, M.Godet rétabli, fut heureux de se mettre au service d'une petite communauté de religieuses de l'Assistance Maternelle, à Galluis, près de La Queue-lez-Yvelines, à une quarantaine de kms de Paris, installée au lieu dit "Les Buttes Notre-Dame". De plus, il consacra une bonne partie de son temps à visiter les réfugiés laotiens en France, et à garder le contact avec ceux qui vivaient à l'étranger. Intéressé par le renouveau charismatique il participa à leur session. Le 16 septembre 1990, en famille et entouré d'une affluence de laotiens, il célébra à Tigné, ses quarante ans de sacerdoce.

    Au cours d'une session de jeunes à Paray-le-Monial, du 1er au 6 août 1992, il prit froid au cours d'une adoration nocturne en plein air. Le samedi 29 août 1992, alors qu'il profitait d'un bel après-midi dans le jardin-verger des "Buttes-Notre-Dame", une hémorragie cérébrale le terrassa vers 16h45. Ses obsèques présidées par NN.SS Pierre Bach et J.B. Outhay l'un ancien vicaire apostolique et l'autre évêque actuel de Savannakhet furent célébrées à Tigné le 2 septembre 1992. Elles ressemblèrent à une fête. La foule se pressait mêlée à de nombreux laotiens venus de partout.

    (3894) GODET, Marcel, Henri, Casimir, 1924-1992

    Réf. biographiques. - CR 1950 p. 135, 1955 p. 51, 1956 p. 55, 1957 p. 58, 1958 p. 57, 1960 p. 62, 1961 p. 62, 1962 p. 73, 1963 p. 84, 1964 p. 48, 1965 p. 97, 1966 p. 116, 1967 p. 83-5, 1969 p. 85-6, 1970 p. 141. BME 1950 p. 514, 754, 1953 p. 204, 1954 p. 914, 1030-1-2, 1955 p. 52, 354, 783, 1085, 1956 p. 78-9, 167-68, 662, 1957 p. 271, 364, 1091, 1960 p. 641, 1961 p. 685-98. EP 1962 p. 800, 1964 p. 130. Enc PdM n° 2 p. 2, 12 p. 4. MEP 1961 n° 116 p. 19, 1963 n° 125 p. 42. EC1 n° 438-83-86, 679, 700 ; NS 1952 p. 143, 1955 p. 251 . NS n° 9 p. 258-84, 10 p. 298, 10p. 146, 65 C2 p. 207, 1968 p. 297, 73 p. 115, 83 p. 73, 94 p. 83, 212-344. HIR n° 118 p. 3, 116 p. 1, 127-9, 36-49-98-99 ss.
    Mémorial GODET Marcel, Henri, Casimir page 2
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    "
    • Numéro : 3894
    • Année : None