Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph Isidore GODELLE

[453]. GODELLE, Joseph-Isidore, vicaire apostolique de Pondichéry, naquit à Hannapes (Ardennes) le 7 mars 1806, et fit assez tardivement ses études classiques. Après son ordination sacerdotale, qui eut lieu le 1er juin 1833, il exerça le ministère en qualité de curé à Remaucourt (Ardennes), avec le service de Logny-les-Chaumont, et en 1834 à Librecy. Entré au Séminaire des M.-E. le 4 mai 1839, il partit pour le vicariat apostolique de la Côte de Coromandel (Pondichéry) le 6 janvier 1840.
Add this
    [453]. GODELLE, Joseph-Isidore, vicaire apostolique de Pondichéry, naquit à Hannapes (Ardennes) le 7 mars 1806, et fit assez tardivement ses études classiques. Après son ordination sacerdotale, qui eut lieu le 1er juin 1833, il exerça le ministère en qualité de curé à Remaucourt (Ardennes), avec le service de Logny-les-Chaumont, et en 1834 à Librecy.
    Entré au Séminaire des M.-E. le 4 mai 1839, il partit pour le vicariat apostolique de la Côte de Coromandel (Pondichéry) le 6 janvier 1840.
    Missionnaire à Covilour-Darmaboury, à Tranquebar, et de 1844 à 1846 à Karikal, il s'attira partout beaucoup d'estime. Supérieur du grand séminaire de Pondichéry, il participa activement aux travaux des synodes de 1844 et surtout de 1849, et à la préparation des plans d'administration générale de Mgr Bonnand.
    Choisi par ce dernier comme coadjuteur, il fut nommé, le 3 avril 1857, évêque de Thermopyles, et en même temps administrateur du Coïmbatour ; le 16 août suivant, il fut sacré à Karoumatampatty, dans le Coïmbatour. Il entreprit en septembre une visite pastorale, et transféra son séminaire à Coïmbatore.
    En 1859, il présida à Pondichéry la commission instituée par Mgr Bonnand pour l'examen de quelques difficultés théologiques spéciales à l'Inde. Cette commission tint 26 séances, du 27 mai au 19 août 1859. Lorsque Bonnand, nommé visiteur apostolique des missions de l'Inde, se mit en route en novembre 1859, Godelle prit la direction de la mission de Pondichéry, dont il devint vicaire apostolique à la mort du prélat, le 21 mars 1861, tout en restant administrateur du Coïmbatour.
    En 1865, il donna à ses prêtres les règles à suivre au sujet des modifications apportées à la loi civile sur les mariages.
    En 1867, d'après le bref Perlibenter accepimus (Jus Pont. de Prop. Fid., vi, 1re part., p. 435) qu'il avait reçu en 1866, il se rendit à Rome, pour assister aux fêtes du dix-huitième centenaire du martyre des saints Pierre et Paul. Pendant son voyage de retour en France, il tomba malade à Suse, et, à son arrivée à Chambéry, il s'alita ; il mourut à l'Hôtel-Dieu de cette ville le 15 juillet de la même année. On lui éleva un tombeau par souscription, dans le cimetière de Chambéry, en 1869.

    Il n'eut pas le temps de créer de grandes uvres, et ne put même pas fonder l'hôpital qu'il projetait, le gouverneur de la colonie française ayant refusé de participer aux dépenses que cette fondation nécessitait. En 1858, il avait conçu le projet d'un règlement unique pour les vicariats de Pondichéry, du Maïssour et du Coïmbatour. En 1867, il écrivit un mémoire demeuré manuscrit sur les obstacles suscités par la double juridiction. Intelligent, bon et doux, il gouvernait avec modération et prudence.
    Armes. - D'azur au monogramme des M.-E., surmonté d'une croix qui dépasse l'écu.
    Notes bio-bibliographiques. - A. P. F., xxxiii, 1861, p. 395 ; xxxix, 1867, p. 419. - A. S.-E., xv, 1863, pp. 37, 242 ; xix, 1867, p. 360. - M. C., i, 1868, p. 39. - Bull. dioc. Reims, 1867-68, Notice, pp. 102, 109, 223. - uv. Prop. Foi, Reims, comp.-rend., 1858, pp. 44, 46 ; 1859, p. 35 ; 1861, p. 19 ; 1862, p. 17 ; 1866, Notice, p. 20. - uv. Prop. Foi, Angers, comp.-rend., 1869, Allocution de Mgr Charbonnaux à l'occasion de la translation de ses restes, p. 12.
    Vingt ans dans l'Inde, pp. 14, 51. - Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - Hist. miss. Inde, Tab. alph. - Vie de Mgr de Marion-Brésillac, pp. 229 et suiv., 246, 255, 327 et suiv., 382, 404, 407, 409. - Les miss. cath. dans l'Inde, Tab. alph. - La Salle des Mart. [édit. 1900], Tab. alph. - Arm. des Prél. franç., p. 258.
    Adresse aux habitants de Chambéry. Souscription pour l'érection d'un tombeau à S. G. Mgr Joseph-Isidore Godelle, évêque de Termopyles, vicaire apostolique de Pondichéry, aux Indes-Orientales, décédé à Chambéry le 15 juillet 1867 et enseveli au grand cimetière de cette ville. - Typographie A. Pouchet et Cie, 29, place Saint-Léger, Chambéry, 1867, in-8, pp. 48.
    Mort et funérailles de Mgr Godelle (Extrait du Courrier des Alpes, n° du 16 juill. 1867). - Imprimerie A. Pouchet et Cie, Chambéry, in-12, pp. 8.
    Lettre de M. Dupuis, provicaire apostolique, annonçant la mort de Mgr Godelle. - 1867, in-8, pp. 8.


    • Numéro : 453
    • Année : None