Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph GLORIOD

GLORIOD Joseph (1915 - 1987)
Add this
    GLORIOD

    Joseph

    (1915 - 1987)

    [3739] GLORIOD Joseph, Hubert, Marie, est né le 19 septembre 1915 à Montbéliardot, en la Paroisse de Le Luthier (Doubs), au diocèse de Besançon. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire Notre-Dame de Consolation, entre au Grand Séminaire de Faverney pour deux ans puis au Grand Séminaire de Besançon. Il est ordonné prêtre le 9 mars 1940, et est nommé vicaire à Orchamps-Vennes. Il est autorisé à faire sa demande d'admission au Séminaire des Missions Etrangères en mai 1945 et peut quitter le diocèse. Entré prêtre le 12 octobre 1945, il fait son année de probation et reçoit sa destination pour la Mission de Kweiyang. Il part le 5 novembre 1946.

    Après l'étude de la langue dès son arrivée en 1947, il est envoyé en paroisse au poste de Hoang Ko Chou où il sera arrêté par les communistes vers la fin de l'été 1951. Il ne quittera Kweiyang que le 5 mai 1952 pour Hong-Kong où il restera jusqu'au 12 juillet 1952. Affecté à Thaeré (Thaïlande), il y arrive le 13 août et se met à l'étude de la langue. En 1953, à la création de la Mission d'Ubon, il en devient le procureur. En 1958, Mgr. Bayet le choisit comme provicaire ou comme vicaire général. Cette même année, il est élu supérieur local.

    En février 1962, le Père Gloriod est nommé Supérieur régional pour la Thaïlande et le Laos : il exercera cette charge jusqu'au 2 février 1967. A la création du nouveau diocèse de Nakhon Sawan, Mgr. Langer fait appel au Père Gloriod comme procureur-économe. Il supervice les travaux de construction : cathédrale, évêché entre autres. En 1976, Mgr. Langer donne sa démission mais le Père Gloriod travaillera encore avec le nouvel évêque. En 1983, ou 1984, il se retire à Phetchaboon comme aumônier de la communauté et de l'école des Soeurs de Saint Paul de Chartres.

    Le 31 octobre 1987, alors qu'il sortait de l'école en mobylette, il fut heurté de plein fouet par une moto. Il mourut à l'hôpital quelques heures plus tard.





    Références biographiques
    CR 1947 p. 127. 1953 p. 62. 1960 p. 63. 64. 1961 p. 68. 1962 p. 77. 79. 1963 p. 89. 1964 p. 52. 1965 p. 104. 1966 p. 122. 123. 128. 1967 p. 96. 1969 p. 99. 100. 107. AG80-81 p. 113. 80-82 p. 125. 144. 1985 p. 138. 151. BME 1950 p. 334. 1952 p. 423. 511. 579. 625. 626. 760. 1953 p. 110. 208. 209. 1954 p. 578. 645. 1955 p. 245. 249. 907. 1956 p. 361. 714. 719. 898. 1086. 1957 p. 372. 476. 868. 973. 1958 p. 183. 365. 462. 470. 554. 750. 865. 866. 979. 1066. 1959 p. 175. 359. Epi 1962 p. 406. 604. 933. 935. ISG 52/2. APP 1957 p. 70. 1958 p. 69. 1961 p. avril p. 22. octobre p. 23. décembre p. 26. 1964 mars p. 20. 1965 mars p. 27. R. MEP 1963 N° 125 p. 46. 1967 N° 150 p. 26. EC RBac N° 439. 446. 449. 520. 521. 617. 632. 713. 726. 750. 765. 772. 773. NS 1P4. 22. - 7P216. - 13P413. - 30P121. - 43P206. - 65/C2. - 72/C2. - 121/C2. - 125/C2. - 170/C2. - 179P689. - 195P146 - 198P245. - 207P170. - 208/C2. - 210P277. - 212/C2. - 221P281. - 223/C2. - 234P328 sq. Hir. N° 114 p. 4.

    Notice nécrologique
    Mémorial 1987 pp. 101-105.

    • Numéro : 3739
    • Année : None