Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Germain Baptiste GINESTET

GINESTET Germain (1892-1983) [3203] GINESTET Germain, Baptiste, est né le 26 février 1892 à Colombies, dans le diocèse de Rodez (Aveyron). Il fait ses études secondaires à Espalion de 1905 à 1912. Il entre au Grand Séminaire de Rodez en 1913 et entre minoré au Séminaire des Missions Étrangères le 20 octobre 1917. Ordonné prêtre le 28 juin 1919, il part le 27 juin 1920 pour la mission de Swatow, en Chine du Sud.
Add this
    GINESTET Germain

    (1892-1983)


    [3203] GINESTET Germain, Baptiste, est né le 26 février 1892 à Colombies, dans le diocèse de Rodez (Aveyron). Il fait ses études secondaires à Espalion de 1905 à 1912. Il entre au Grand Séminaire de Rodez en 1913 et entre minoré au Séminaire des Missions Étrangères le 20 octobre 1917. Ordonné prêtre le 28 juin 1919, il part le 27 juin 1920 pour la mission de Swatow, en Chine du Sud.

    Il étudie le dialecte hakka à Lok Thien Pa au district de Hopo. Après deux ans d'étude et de ministère en pays hakka, il est nommé en 1923, responsable du district de Kityang, en pays hoklo. Il doit donc apprendre le dialecte hoklo : sauf pendant l'anné 1947 et le début de 1948, c'est en pays hoklo, auprès des Chinois de la plaine, qu'il travaillera.

    Quand le Petit Séminaire est transféré à Kityang, le Père Ginestet doit lui céder les bâtiments qu'il avait construits. En 1930, il est affecté à ce petit Séminaire tant comme professeur que comme constructeur.

    Il rentre en France en 1932 pour soigner une sciatique dont un rebouteux le soulagera. Il revient à Kityang, y construit un probatorium et sa chapelle. Pendant l'occupation japonaise, il travaillera dans le district de Kityang Paotsi jusqu'en 1946. Le Père Ginestet devient alors le formateur des jeunes missionnaires qui arrivent après la guerre, en pays hoklo jusqu'en décembre 1946 et en pays hakka en 1947-1948. En 1948, il devient vicaire à Swatow à la paroisse Saint Joseph. Jusqu'en 1951, il assurera aussi le service de la desserte du Christ-Roi dans le quartier de Ou Kio. Expulsé de Chine le 25 novembre 1951, il arrive en France le 7 janvier 1952.

    Le 10 octobre 1952, il part comme aumônier de groupes eurasiens à Saïgon : il assurera ce service jusqu'en octobre 1956. À cette date, c'est au service des Chinois qu'on le trouve à Phnom Penh à la paroisse du Sacré Coeur, et un temps aussi à Battambang. Mais l'âge se fait sentir et le Père Ginestet rentre définitivement en France, le 29 octobre 1966.

    Tout d'abord retiré à Montbeton, il s'y ennuie et reprend du service dans deux paroisses : Saint Antonin et Parisot, puis se retire chez sa nièce à Falguière, non loin de Montbeton. Il revient à Montbeton le 10 janvier 1973. Il va y rester plus de 10 ans, nettoyant le parc et surtout priant. Il est trouvé mort dans son lit le 16 octobre 1983, au matin. Il était dans sa 92è année, lui qui fut réformé définitif en 1917 !



    Références biographiques

    AME 1919-20 p. 480. 1929 p. 74. 1931 p. 24. CR 1920 p. 43. 85. 1923 p. 91. 1924 p. 68. 1925 p. 79. 1929 p. 109. 1938 p. 102. 1951 p. 30. 1956 p. 53. 1957 p. 57. 1960 p. 61. 1963 p. 79. 1964 p. 43. 1965 p. 86. 1966 p. 109. BME 1927 p. 757. 1929 p. 48. 177. 1930 p. 309. 1931 p. 225. 226. 1932 p. 208. 480. 1934 p. 133. 142. 272. 1936 p. 820. 1937 p. 434. 1938 p. 542. 1949 p. 69. 1951 p. 511. 1952 p. 56. 59. 132. 647. 706. 1953 p. 47. 786. 1954 p. 911. 1024. 1025. 1956 p. 560. 577. 1006. 1957 p. 169. 170. 1958 p. 456. 1959 p. 638. EPI 1964 p. 277. Enc. PdM. 10P2. ECM 1943 p. 351. 1945 p. 192. 223. MDA 1951 p. 95. Hir. n° 124. 126. 136. Inf. SG. 25/2. EC1 N° 241. 242. 261. 279. 509. 511. 526. 599. 605. 743. 747. 770. EC2 N° 1P3. 32P171. 34P243. 179/C3. MEM 1983 p. 115-120.

    • Numéro : 3203
    • Année : None