Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis Henri GILBERT

[866]. GILBERT, Louis-Henri, originaire des Aubiers (Deux-Sèvres), où il naquit le 5 novembre 1836, élève du petit séminaire de Montmorillon et du grand séminaire de Poitiers, zouave pontifical pendant une année, était exorciste quand il entra au Séminaire des M.-E. le 1er octobre 1862. Il reçut la prêtrise le 17 décembre 1864, et partit le 15 février 1865 pour le Kouy-tcheou. Tandis qu'il se rendait à sa destination, il fut atteint de la fièvre typhoïde et dut s'arrêter à Tchong-king.
Add this
    [866]. GILBERT, Louis-Henri, originaire des Aubiers (Deux-Sèvres), où il naquit le 5 novembre 1836, élève du petit séminaire de Montmorillon et du grand séminaire de Poitiers, zouave pontifical pendant une année, était exorciste quand il entra au Séminaire des M.-E. le 1er octobre 1862. Il reçut la prêtrise le 17 décembre 1864, et partit le 15 février 1865 pour le Kouy-tcheou. Tandis qu'il se rendait à sa destination, il fut atteint de la fièvre typhoïde et dut s'arrêter à Tchong-king. Insuffisamment rétabli quand il se remit en route, il eut d'autant plus à souffrir pendant le reste de son voyage, que la guerre et la peste avaient ravagé le pays qu'il traversait. Le 1er septembre 1865, il arriva épuisé à Kouy-yang et y mourut le 24 octobre suivant. Il fut inhumé dans la crypte de la chapelle élevée près de Kouy-yang, sur le tombeau de Mgr Albrand.
    Notes bio-bibliographiques. - Sem. rel. Poitiers, 1865, p. 164 ; 1866, Sa mort, p. 100 ; Ib., p. 708. - Sem. du Fid. Le Mans, 1865-66, p. 792.


    • Numéro : 866
    • Année : None