Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean François GEORJON

[2002]. GEORJON, Jean-François, massacré en Mandchourie, naquit le 3 août 1869 à Marlhes (Loire), fit ses études au petit séminaire de Verrières, et entra laïque au Séminaire des M.-E. le 11 septembre 1888. Il reçut le sacerdoce le 3 juillet 1892, et partit le 31 août suivant pour la Mandchourie. Après un séjour à Yang-kouan, il passa en 1895 dans le district de Pei-lin-tse. Il établit des oratoires à Houang-kia-mou-kiang-pou, Tchao-kou-ouo-peung, Se-kien-fang et Chang-ki-tchang.
Add this
    [2002]. GEORJON, Jean-François, massacré en Mandchourie, naquit le 3 août 1869 à Marlhes (Loire), fit ses études au petit séminaire de Verrières, et entra laïque au Séminaire des M.-E. le 11 septembre 1888. Il reçut le sacerdoce le 3 juillet 1892, et partit le 31 août suivant pour la Mandchourie. Après un séjour à Yang-kouan, il passa en 1895 dans le district de Pei-lin-tse. Il établit des oratoires à Houang-kia-mou-kiang-pou, Tchao-kou-ouo-peung, Se-kien-fang et Chang-ki-tchang. Ses succès auprès des païens excitèrent la haine du mandarin de Iu-tsing-kai qui, en 1899, le fit frapper et emprisonner.
    Depuis l'année précédente, il faisait partie du vicariat apostolique nouvellement créé de la Mandchourie septentrionale. En 1900, il fut attaqué par les Boxeurs qui le massacrèrent avec des raffinements de cruauté ; ils lui coupèrent les bras et les oreilles, lui rabattirent la peau du front sur les yeux, et enfin lui tranchèrent la tête. L'arrestation et le commencement des supplices sont du 19 juillet 1900 ; peut-être la mort n'eut-elle lieu que le lendemain 20 ; c'était à Pei-lin-tse, province du Hei-long-kiang. La Salle des Martyrs du Séminaire des M.-E. possède la chaîne avec laquelle les bourreaux attachèrent la victime.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1897, p. 21 ; 1898, p. 7 ; 1899, p. 84. - A. P. F., lxxiii, 1901, p. 328. - M. C., xxxii, 1900, Sa mort, p. 371 ; Ib., Sa dernière lettre, p. 445 ; xxxiii, 1901, Sa mort, p. 256. - A. M.-E., 1900, p. 265 ; 1902, p. 79. - Sem. rel. Lyon, 1901, 2e sem., p. 38.
    Les miss. cath. franç., iii, p. 382. - Le Drame de Pékin, p. 108.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1900, p. 391.
    Portrait. - M. C., xxxii, 1900, p. 413. - A. M.-E., 1902, p. 79.


    • Numéro : 2002
    • Année : None