Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph GENTINNE

GENTINNE Joseph (1909 - 1974)
Add this
    GENTINNE

    Joseph

    (1909 - 1974)

    [3512] GENTINNE Joseph, est né le 19 avril 1909 à Rémicourt, au diocèse de Liège (Belgique). Désireux que leur fils fasse des études supérieures, ses parents l'envoyèrent au Collège voisin, et il termina ses études au Juvénat des Pères Rédemptoristes. Pour raison de santé, il dut quitter le juvénat. On lui fait connaître la Société des Missions Etrangères de Paris. C'est là qu'il va s'adresser, car il voulait être missionnaire. Le Supérieur général, Mgr. de Guébriant, l'accueille chaleureusement. Il est admis au Séminaire de Bièvres en septembre 1927. Après son service militaire, il revient à Paris et est ordonné prêtre le 1er juillet 1934.

    Destiné à la Mission de Coïmbatore, au Sud de l'Inde, il part le 16 septembre 1934. En 1935, il est nommé aumônier du Couvent de Nazareth, dirigé par les Soeurs Franciscaines missionnaires de Marie. Il se perfectionne dans l'étude de l'anglais et du tamoul. Puis, il fut nommé à l'école industrielle de Coïmbatore pour se diriger vers la montagne (les Nilgiris) car une nouvelle école industrielle avait été fondée à Ootacamund par nos Pères. Il devint donc directeur de cette école en 1940.

    C'était le temps de la guerre, et on imagine tous les soucis du Père Gentinne pour le personnel, l'argent nécessaire, et le ravitaillement de ses orphelins. Il sut faire face à tous ces problèmes, et fit preuve de beaucoup de compétence dans la direction de cette école. Jusqu'à douze ans, les orphelins fréquentaient l'école primaire. Ils devenaient ensuite apprentis, puis ouvriers spécialisés. Quelques-uns restaient à l'école comme moniteurs, les autres étaient embauchés dans les entreprises ou s'installaient à leur compte.

    L'apostolat du Père Gentinne fut donc de travailler à la formation intellectuelle, spirituelle et technique de ses orphelins, pour leur assurer un avenir. Il était heureux dans sa tâche d'éducateur. Il avait l'estime de tous et l'affection de la plupart. Il connut sans doute beaucoup de difficultés, mais le secret de sa fidélité au devoir, de son dévouement, de la poursuite quotidienne de sa vocation sacerdotale et missionnaire, c'est dans la prière et dans sa messe matinale qu'il le trouvait.

    Après la visite de Mgr. Lemaire en Inde en 1949, le Père Gentinne fut rappelé en France. La rue du Bac avait besoin d'un Procureur des commissions. Il se mit avec ardeur à son nouveau travail, au service des confrères de la Société, leur envoyant dans leurs Missions respectives, livres, revues, journaux et autres objets dont ils avaient besoin. Il fit ce travail avec méthode, régularité et précision jusqu'à la fin de sa vie. Pour le récompenser de ce travail ardu, le Conseil général crut bon de lui payer un retour en Inde, pour revisiter son ancienne Mission.

    Dans les années 1972-1973, il sentit baisser sa santé. Il souffrait de malaises cardiaques, et aussi de douleurs gastriques. Il partit le 30 juillet 1974 se reposer dans notre maison de prêtres âgés et malades, à Montbeton, près de Montauban. Le mal s'aggrava très vite, et on dut l'hospitaliser à l'hôpital de Purpan à Toulouse. C'est là qu'il expira le 17 août d'une infection d'ordre pancréatique.

    Il fut toujours fidèle et disponible pour le travail qu'on lui demandait. Il écrivait à un ami :\En Inde, j'ai été menuisier. A Paris, je suis libraire. Qu'est-ce-que cela peut bien faire si je fais le travail qu'on me demande ? Et ce principe s'applique à tout le monde." Ces paroles expriment bien ce que fut le Père Gentinne toute sa vie.





    Références biographiques
    AME 1934 p. 187. photo p. 282. CR 1934 p. 233. 1939 p. 204. 1968 p. 74. 1974-76 p. 234. 261. BME 1928 p. 703. 1932 p. 721. 1934 p. 659. 660. 813. 887. 892. 1935 p. 68. 69. 907. 1936 p. 222. 534. 607. 1937 p. 222. 1938 p. 415. 712. 1939 p. 738. 1940 p. 826. 1941 p. 62. 276. 1949 p. 189. 722. 723. 724. 725. 788. 1950 p. 591. 753. 1951 p. 375. 1956 p. 419. 1958 p. 121. 1959 p. 278. EC RBac N° 159. 247. 293. 458. 464. 473. 475. 486. 66P235. - 78P267. - 79P303. 304.

    Notice nécrologique
    Mémorial sp. p. 44.

    "
    • Numéro : 3512
    • Année : None