Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

françois marie joseph GENOUD

[1045]. GENOUD, François-Marie-Joseph, né le 2 mars 1844 à Boussy (Haute-Savoie), fit ses études classiques au petit séminaire de Rumilly, et entra laïque au Séminaire des M.-E. le 11 novembre 1866. Ordonné prêtre le 28 octobre 1869, il partit le 15 février 1870 pour la mission du Kouang-tong et Kouang-si. Il travailla toujours au Kouang-tong, et débuta dans le district de Ho-yun et Vou-nay où il resta dix ans ; il fonda la chrétienté de Kong-poe-hang et y bâtit une chapelle.
Add this
    [1045]. GENOUD, François-Marie-Joseph, né le 2 mars 1844 à Boussy (Haute-Savoie), fit ses études classiques au petit séminaire de Rumilly, et entra laïque au Séminaire des M.-E. le 11 novembre 1866. Ordonné prêtre le 28 octobre 1869, il partit le 15 février 1870 pour la mission du Kouang-tong et Kouang-si. Il travailla toujours au Kouang-tong, et débuta dans le district de Ho-yun et Vou-nay où il resta dix ans ; il fonda la chrétienté de Kong-poe-hang et y bâtit une chapelle. En 1880, il reçut la direction du district de Lok-tchong dont il fut le premier titulaire avec résidence fixe. Obligé d'en sortir en septembre 1884, au moment de la persécution qui éclata à l'occasion de l'expédition française au Tonkin, il se réfugia à Hong-kong et y demeura une année.
    De retour dans son district, il y contracta une maladie très grave dont il faillit mourir. En 1892, il éleva une chapelle et une résidence à Tsing-tchong. A partir de 1894, il fut presque constamment malade ; il succomba à Pe-siang, préfecture de Chao-tcheou, le 23 novembre 1900.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1883, p. 34 ; 1885, p. 66 ; 1892, p. 145 ; 1894, p. 166. - Rev. dioc. Annecy, 1901, p. 33.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1902, p. 321.


    • Numéro : 1045
    • Année : None