Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean François marie GENIBREL

(1249] GENIBREL Jean-François-Marie Missionnaire Cochinchine Occidentale - Saïgon ------------------ Jean-François-Marie GENIBREL naquit le 21 avril 1851, à Castres, paroisse St.Jacques, diocèse d'Albi, département du Tarn. Il était l'ainé d'une famille de douze enfants et dont le benjamin né en 1875, entra dans l'Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes et partit travailler à l'île Maurice.
Add this
    (1249] GENIBREL Jean-François-Marie

    Missionnaire

    Cochinchine Occidentale - Saïgon

    ------------------

    Jean-François-Marie GENIBREL naquit le 21 avril 1851, à Castres, paroisse St.Jacques, diocèse d'Albi, département du Tarn. Il était l'ainé d'une famille de douze enfants et dont le benjamin né en 1875, entra dans l'Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes et partit travailler à l'île Maurice.

    Jean François fit ses études secondaires au Petit Séminaire de Castres.Il achevait sa réthorique lorsque éclata la guerre de 1870. Ardent patriote, il s'exerça au maniement des armes, mais ne fut pas appelé sous les drapeaux. Il commença ses études cléricales au grand séminaire d'Albi où il passa une année.

    Le 20 Septembre 1872, il entra, laïque, au Séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 7 juin 1873,minoré le 20 décembre 1873, sous-diacre le 30 mai 1874, diacre le 19 décembre 1874, il fut ordonné prêtre le 22 mai 1875, et reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la Cochinchine Occidentale,(Saïgon) qu'il partit rejoindre le 30 juin 1875.

    Arrivé à Saïgon, au commencement d'août 1875, Mgr. Colombert l'envoya à Mac-Bac, auprès de M.Simon, pour apprendre la langue viêtnamienne. Tous deux, vifs et ardents, robustes et zélés, travaillèrent ensemble pendant trois ans. Fin 1877 et durant les premiers mois de 1878, survint une grave épidémie de choléra. Ils se dévouèrent, sans compter auprès des malades.

    En 1878, Mgr.Colombert nomma M.Génibrel à la tête de la chrétienté de Phu-Hiêp, voisine de Cai-mong, et à laquelle se rattachaient trois ou quatre annexes. Il construisit à Phu-Hiêp, une église dont la nef fut démolie par le violent typhon du 1er mai 1904, puis il posa les fondations d'un presbytère.

    En 1883, il arriva à l'imprimerie de la Mission à Tân-Dinh. Cet établissement, crée par M.Eveillard, en 1867, transféré à Tân-Dinh en 1874, et dirigé par lui, n'était pas une ffaire", mais une "oeuvre" dont le but était de former des orphelins au métier d'imprimeur. Certains restaient attachés à cette maison, mais le plus grand nombre travaillait dans les imprimeries de Saigon. M.Génibrel s'initia donc au métier d'imprimeur, tout en vaquant aux fonctions du ministère paroissial, et en veillant sur M.Eveillard, malade et infirme, qui s'éteignit le 15 septembre 1883.

    M.Louvet fut alors chargé de la paroisse de Tân-Dinh; M.Génibrel devint directeur de l'imprimerie dont il renouvela le matériel. Il consacra à cette oeuvre ses forces,son intelligence et son temps. Tôt levé, après son déjeuner matinal,il faisait une heure de cheval, puis se mettait au travail jusque tard dans la nuit.

    Outre de nombreux ouvrages religieux et classiques pour l'enseignement, M.Génibrel corrigea et réédita le "Manuel de conversation annamite-français" composé par Mgr. Caspar et M.Eveillard. En 1893, il publia un "Vocabulaire Annamite-Français", qui devint en 1906, revu et augmenté le "Petit Dictionnaire Annamite-Français". En 1898, il fit paraitre un "Vocabulaire Français-Annamite" de 451 pages. Mais son oeuvre principale publiée la même année, fut le monumental "Dictionnaire Annamite-Français" auquel il consacra 14 années de travail, et pour lequel il demanda à Mgr. Caspar et à M. Doan, prêtre viêtnamien ,et excellent lettré, le secours de leur science et de leurs critiques. Il prépara "un Dictionnaire Français-Annamite", mais il ne put l'achever.

    En 1902, M. Génibrel fut nommé curé de la paroisse de Tân-Dinh .Celle-ci comptait environ 3.000 chrétiens. A tous il donna les moyens spirituels de conversion, de persévérance, et de sanctification . Il fit prêcher des missions paroissiales; il créa, et développa diverses confréries; il régularisa de nombreux mariages.et passa beaucoup de son temps à instruire les catéchumènes ,et à donner le sacrement de la réconciliation.Ses prédications étaient claires ,pratiques, ses catéchismes instructifs et intéressants. Il fut un promoteur de la première communion des enfants et de la communion quotidienne. Il aimait les belles cérémonies liturgiques, et écoutait de bon coeur , les compliments que lui en faisaient ses confrères. Il aimait recevoir leur visite, et acceptait facilement de leur rendre service.

    En février 1910, une hémorragie mit ses jours en danger; il fit une rechute au commencement de 1913. Ayant du mal à retrouver ses forces, le docteur l'envoya à Singapore et à Pinang où il passa trois mois. Il en revint avec une tuberculose pulmonaire qui le consuma lentement. Vif par nature, il apprit à devenir très patient. Il laissa,peu à peu, l'administration de la paroisse, à ses deux vicaires.

    Le 16 mai 1914, à la suite d'une petite hémorragie, il demanda le sacrement des malades. Le 24 mai suivant, il entra en agonie; le lendemain matin, 25 mai 1914,à 7h30 il rendit son âme à Dieu. Ses funérailles célébrées à Tân-Dinh, furent magnifiques. Sa dépouille mortelle fut conduite au cimetière du tombeau d'Adran, non loin de celle de M.Lallement, arrivé en mission avec lui .


    GENIBREL

    Jean-François

    (1851 - 1914)

    [1249]

    Références biographiques
    AME 1899 p. 86. 1914 p. 214. CR 1875 p. 55. 1893 p. 201. 1895 p. 374. 1899 p. 209. 1905 p. 166. 1908 p. 390. 1910 p. 185. 1912 p. 209. 1914 p. 93. 182. 1919 p. 193. BME 1956 p. 183. 1957 p. 129. 136. 137. 217. 218.

    Août 1994







    Bibliographie:
    GÉNIBREL Jean François (1851-1914)

    Vocabulaire annamite-français / J. F. M. Génibrel. - Saigon : Impr. de la Mission à Tân Dinh, 1893. - XVI-624 p. ; 8°.

    Dictionnaire annamite-français comprenant 1° : tous les caractères de langue annamite vulgaire, 2° : les caractères chinois nécessaires à létude, 3° : la flore et la faune de lIndochine / par J. M. F. [Génibrel], missionnaire apostolique. - 2e éd. refondue et très considérablement augmentée. - Saigon : Imprimerie de la Mission à Tân-Dinh, 1898. - 987 p. ; 28 cm. AMEP 1249.1

    Vocabulaire français-annamite / par J.- F.- M. Génibrel, missionnaire apostolique. - Saigon : Impr. de la Mission à Tân-Dinh, 1898. - 451 p. ; 20 cm.

    Truyên doi xua : moi in ra lân dâu hêt = Fables et légendes annamites encore inédites / publiées par les soins de F. Génibrel, miss. ap. - Saigon : Impr. de la Mission, 1899. - 110 p. ; 19 cm.

    Petit dictionnaire annamite-français [réédition très augmentée du Vocabulaire Annamite-Français] / par J. M. F Génibrel, missionnaire apostolique. - 2e éd. - Saigon : Imprimerie de la Mission à Tân-Dinh, 1906. XXVIII-812 p. ; 19 cm.

    Tây ngu thich nam tông uoc = Nouveau dictionnaire français-annamite / J. M. F. Génibrel et J. Masseron. - Saigon : Impr. de la Mission, 1916. - X-1212 p. ; 19 cm.


    Tây ngu thich nam tông uoc = Nouveau dictionnaire français-annamite / J. M. F. Génibrel et J. Masseron. - Saigon : Impr. de la Mission, 1922. - XI- 1083 p. ; 19 cm.




    "
    • Numéro : 1249
    • Année : None