Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Marie GAUCHER

GAUCHER Jean-Marie (1867 - 1944) [1975] GAUCHER Jean-Marie, est né le 18 décembre 1867 à Véranne (Loire), au diocèse de Lyon. Il fit ses études dans une école apostolique des Spiritains et au Petit Séminaire de Verrières. Entré aux Missions Etrangères le 24 octobre 1888, il est tonsuré le 21 septembre 1889, minoré le 1er mars 1890, sous-diacre le 28 septembre 1890, diacre le 21 février 1891, prêtre le 24 octobre 1891 et partit le 11 novembre 1891 pour Coïmbatore.
Add this
    GAUCHER

    Jean-Marie

    (1867 - 1944)

    [1975] GAUCHER Jean-Marie, est né le 18 décembre 1867 à Véranne (Loire), au diocèse de Lyon. Il fit ses études dans une école apostolique des Spiritains et au Petit Séminaire de Verrières. Entré aux Missions Etrangères le 24 octobre 1888, il est tonsuré le 21 septembre 1889, minoré le 1er mars 1890, sous-diacre le 28 septembre 1890, diacre le 21 février 1891, prêtre le 24 octobre 1891 et partit le 11 novembre 1891 pour Coïmbatore.

    Dès son arrivée, il fut placé au Collège Saint Joseph de Coonoor pour l'étude des langues (1891-1892). Dans le courant de cette année, il est nommé vicaire à Kodivéri, dont il est bientôt curé. Sans négliger le bien spirituel de ses chrétiens, il fait progresser le temporel : il améliore ses rizières, en prépare d'autres en arrondissant son domaine, creuse des canaux, construit un pont, crée un jardin fruitier et potager, refait l'église et le presbytère.

    En 1907, il est envoyé à Atticidou, district difficile, alors que sa résistance fléchissait. Cependant, là encore, il restaura l'église et la résidence. De 1912 à 1920, il est à Dharapuram, où il bâtit une église. De là, il passe à Coïmbatore comme sous-directeur de l'école industrielle. En 1922, il reçoit le poste de Karamattampatty (alias : Karty) ; il y restera jusqu'en 1940, recteur du sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire, centre d'un pélerinage fréquenté. Il agrandit son presbytère et construit une chapelle à Somanur. Ce ne fut pas sans tristesse qu'il quitta ce district en 1940, lorsqu'il dut émigrer dans le diocèse de Mysore. Cependant, le sacrifice fut quelque peu adouci à la pensée qu'il retournait à Kodivéri, champ d'apostolat de sa jeunesse. Il y passa deux ans et en 1942, il est à Michaelpalayam, en charge de la colonie agricole. Ce poste convenait à son âge et à ses capacités. Mais sans aucun signe avant-coureur, la mort l'enleva dans la nuit du 26 au 27 décembre 1944. A la demande des chrétiens de Kodivéri, il fut inhumé dans leur cimetière.





    Références biographiques
    AME 1892 p. 436. CR 1891 p. 240. 1894 p. 296. 1895 p. 320. 1900 p. 232. 1905 p. 268. 1906 p. 255. 1910 p. 368. 1911 p. 252. 1915 p. 147. 1918 p. 117. 1926 p. 218. 1930 p. 227. 1938 p. 312. 1939 p. 280. 1940 p. 109. 1947 p. 364. 1951 p. 130. BME 1922 p. 185. 1924 p. 62. 1926 p. 458. 1929 photo p. 80. 1934 p. 509. 592. 1936 p. 841. 1937 p. 70. 71. 151. 222. 1938 p. 850. 1939 p. 443. 1940 p. 826. EC RBac N° 441.

    • Numéro : 1975
    • Année : None