Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph GÉRARDIN

[863]. GÉRARDIN, Joseph, naquit le 13 janvier 1841 dans la paroisse de La Chapelle, commune de Thiaville (Meurthe, act. Meurthe-et-Moselle). Entré minoré au Séminaire des M.-E. le 29 janvier 1863, il reçut le sacerdoce le 17 décembre 1864, et partit le 15 février 1865 pour la mission du Kouang-tong et Kouang-si. Il commença par s'occuper des travaux de la cathédrale de Canton qu'élevait Mgr Guillemin, puis, de 1868 à 1870, dirigea le district de Tchao-tchong ; en 1870, celui de Ho-yun et Vou-nay où il ne demeura pas longtemps, et passa à Pe-né.
Add this
    [863]. GÉRARDIN, Joseph, naquit le 13 janvier 1841 dans la paroisse de La Chapelle, commune de Thiaville (Meurthe, act. Meurthe-et-Moselle). Entré minoré au Séminaire des M.-E. le 29 janvier 1863, il reçut le sacerdoce le 17 décembre 1864, et partit le 15 février 1865 pour la mission du Kouang-tong et Kouang-si. Il commença par s'occuper des travaux de la cathédrale de Canton qu'élevait Mgr Guillemin, puis, de 1868 à 1870, dirigea le district de Tchao-tchong ; en 1870, celui de Ho-yun et Vou-nay où il ne demeura pas longtemps, et passa à Pe-né.
    Nommé pro-préfet en 1875, il le resta jusqu'en 1879 ; pendant cette période, il résida à Canton, et aida, non sans peine, Mgr Guillemin bien épuisé à gouverner la mission. En 1879, il retourna à Vou-nay ; en 1881, il fut chargé de Kit-yeung où grâce à ses relations avec le général Fong il rendit de grands services aux chrétiens. C'est encore à Kit-yeung qu'il réussit en 1891, après bien des difficultés, à faire observer la clause du traité franco-chinois, qui dispense les catholiques de contribuer aux frais du culte des idoles.
    En 1882, il avait élevé une chapelle et une résidence à Ta-kam-hang ; en 1893, il construisit à Swatow, presque entièrement à ses frais, une chapelle et une résidence. Il était redevenu pro-préfet en 1884 et le resta jusqu'en 1895.
    Quand ses forces déclinèrent, il fut chargé de la seconde paroisse de l'île de Wai-tchao. Il y mourut le 29 août 1906.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1882, pp. 49, 111 ; 1884, p. 86 ; 1886, p. 71 ; 1887, p. 119 ; 1892, p. 139 ; 1893, p. 151 ; 1894, p. 163 ; 1897, p. 122 ; 1899, p. 163 ; 1900, p. 130 ; 1901, p. 124 ; 1902, p. 140. - Sem. du Fid. Le Mans, 1882-83, p. 1039. - Sem. rel. Lorraine, 1906, Sa mort, p. 1158.
    Le culte de N.-D. de Lourd., p. 135. - Hist. miss. Kouang-si, Tab. alph.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1906, p. 374.


    • Numéro : 863
    • Année : None