Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

louis marie GALIBERT

[990]. GALIBERT, Louis-Marie, vicaire apostolique de la Cochinchine orientale, naquit le 9 avril 1845 dans le territoire de la commune de Lasfaillades, qui faisait alors partie de la paroisse d'Anglès-du-Tarn (Tarn). Elève du petit séminaire de Castres et du grand séminaire d'Albi, il entra tonsuré au Séminaire des M.-E. le 18 avril 1866. Ordonné prêtre le 6 juin 1868, il partit le 16 août suivant pour la Cochinchine orientale.
Add this
    [990]. GALIBERT, Louis-Marie, vicaire apostolique de la Cochinchine orientale, naquit le 9 avril 1845 dans le territoire de la commune de Lasfaillades, qui faisait alors partie de la paroisse d'Anglès-du-Tarn (Tarn). Elève du petit séminaire de Castres et du grand séminaire d'Albi, il entra tonsuré au Séminaire des M.-E. le 18 avril 1866. Ordonné prêtre le 6 juin 1868, il partit le 16 août suivant pour la Cochinchine orientale. Il fut envoyé dans le Quang-nam et chargé du district de Tra-kieu, où il construisit une église, fonda plusieurs chrétientés, en particulier celle de Tan-an, et excita avec succès le zèle de ses chrétiens pour l'œuvre des baptêmes d'enfants de païens.
    En 1877, il devint supérieur du séminaire de Nuoc-nhi. Nommé le 23 mai 1879 évêque d'Eno et vicaire apostolique de la Cochinchine orientale, il fut sacré le 26 octobre suivant à Go-thi par Mgr Colombert, vicaire apostolique de la Cochinchine occidentale. En apprenant son élévation à l'épiscopat, sa mère, chrétienne excellente, lui écrivit : \ Maintenant je commence à craindre pour ton salut. " Peu après son sacre, il fit une visite chez les Banhars, à la suite de laquelle il tomba malade. Il se vit contraint de rentrer en France en 1881, mais ne put rétablir sa santé. Il s'éteignit le 24 avril 1883 dans sa famille, à Anglès, et fut inhumé au cimetière ; au mois d'août suivant, ses restes furent transférés dans l'église paroissiale.
    Armes. - D'azur au Sacré-Cœur surmonté d'une croix et entouré de flammes.
    Devise. - Adveniat regnum tuum.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1874 (janv.), p. 18 ; 1874 (déc.), p. 20 ; 1877, p. 32 ; 1879, p. 48 ; 1880, pp. 60, 111 ; 1884, p. 105. - A. S.-E., xxxv, 1884, p. 70. - M. C., xi, 1879, Sa nomination d'évêque, p. 261 ; xii, 1880, Son sacre, p. 39 ; Ib., Chez les Bahnars, p. 581 ; xv, 1883, p. 208 ; xix, 1887, p. 384 ; xxii, 1890, p. 60 ; xxxi, 1899, p. 257. - Miss. Quinhon. Mém., 1911, p. 64 ; 1912, p. 43. - Sem. rel. Albi, 1880, pp. 433, 444 ; 1883, p. 140 ; Ib., Sa mort, son oraison funèbre, pp. 418, 432 ; 1887, Notice, pp. 601, 617, 633, 669, 681, 697, 713, 745. - Sem. rel. Lyon, 1868, 2e sem., p. 893.
    Arm. des Prél. franç., p. 256.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1883, p. 117.
    Biographie. - Un missionnaire albigeois en Cochinchine, Mgr Galibert, évêque d'Eno, vicaire apostolique de la Cochinchine orientale, par l'abbé E. Teysseyre du diocèse d'Albi. - Victor Lecoffre, éditeur, 90, rue Bonaparte, Paris ; Henri Amalric, libraire, 14, rue de l'Hôtel-de-Ville, Albi, et chez les libraires du département du Tarn, 1887, in-12, pp. xiv-363.
    Comp.-rend. : M. C., xxii, 1890, p. 60.


    "
    • Numéro : 990
    • Année : None