Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis FURET (1816-1900)

[640]. FURET, Louis-Théodore, né le 25 novembre 1816 à Commer (Mayenne), élève du petit séminaire de Précigné et du grand séminaire du Mans, prêtre le 25 mai 1839, professeur de mathématiques à Précigné, précepteur à Paris, fit des études spéciales de physique et de chimie au collège Stanislas.
Add this

    [640]. FURET, Louis-Théodore, né le 25 mars 1816 à Commer (Mayenne), élève du petit séminaire de Précigné et du grand séminaire du Mans, prêtre le 25 mai 1839, professeur de mathématiques à Précigné, précepteur à Paris, fit des études spéciales de physique et de chimie au collège Stanislas.

    Il entra le 23 janvier 1852 au Séminaire des M.-E., et partit le 19 avril 1853 pour le Japon. Il débuta en 1855 à Nafa, dans les îles Riu-kiu, et peu après tenta inutilement d’aller à Nagasaki et à Hakodaté. Un second voyage en 1856 n’ayant pas été plus heureux, il retourna à Nafa. Enfin, en 1862, il put se fixer à Yokohama, et en 1863, à Nagasaki.

    En 1866, il remplit pendant quelque temps les fonctions de supérieur de la mission, passa à Yedo en 1868­ ; mais, l’année suivante, jugeant que son ministère ne pouvait être aussi fructueux qu’il l’aurait désiré, parce que son âge déjà un peu avancé ne lui avait pas permis d’apprendre la langue japonaise, il regagna la France et quitta la Société.

    Il prit aussitôt du ministère dans son diocèse, fut nommé curé de Chantrigné, en 1875 curé de Notre-Dame des Cordeliers, et chanoine honoraire le 5 décembre 1876. Il mourut à Laval le 15 janvier 1900.

    Les envois de plantes, de graines et d’oiseaux, que pendant son séjour au Japon il avait faits en France, lui avaient valu le titre de membre honoraire de la Société d’acclimatation.

    Bibliographie.

    — Lettres à M. Léon de Rosny sur l’Archipel japonais et la Tartarie orientale. — Just Rouvier [et] Dentu, Paris, mdccclvii, in-8, pp. 28.

    Manuel de philosophie japonaise traduit pour la première fois en français, avec notes de MM. Bonnetty et Léon de Rosny. — Imprimerie Beau frères, Versailles, 1858, in-8, pp. 15 [Extr. des Ann. de Philos. chrét., 4e sér., xvii, 1858, p. 358].

    Lettres à M. Léon de Rosny sur l’Archipel japonais et la Tartarie orientale. Précédé d’une introduction par E. Cortambert, et suivi d’un traité de philosophie japonaise et de plusieurs vocabulaires. — Maisonneuve, Paris, mdccclx, in-12, pp. iv-120­ ; 2e édit., mdccclxi, in-12, pp. iv-120.

    Comp.-rend.­ : Journ. asiat., 5e sér., xvi, 1860, p. 550.

    Notes bio-bibliographiques.

    — A. P. F., xxix, 1857, pp. 305, 315­ ; xxxvi, 1864, Messe à Nagasaki, dans le salon d’un consul, p. 209­ ; xxxix, 1867, pp. 336, 341. — Sem. rel. Laval, 1897-98, p. 199. — Sem. du Fid. Le Mans, 1867-68, p. 202­ ; 1869-70, p. 283. — Rev. de l’Or. et de l’Alg., xvi, 1854, Sur la grande île Lou-tchou. p. 399­ ; xix, 1856, pp. 23, 127. — Rev. or. et am., ii, 1859, Les îles Lou-tchou [Un château-fort. Le marché de Nafa], p. 109. — Repert. f. meteor., i, 1860, Resultate meteorologischer Beobachtungen auf den Lu-Tschu-Inseln, p. 153.

    La Rel. de Jésus, i, pp. 253 et suiv., 268, 270, 274, 278, 286, 287, 400, 413 et suiv., 428, 461, 462 et suiv., 496, 549 et suiv., 566 et suiv., 568, 588 et suiv.­ ; ii, pp. 6, 133, 202. — Man. des ass. pour la conv. de l’emp. Japon, pp. 187 et suiv.

    • Numéro : 640
    • Pays : Japon
    • Année : 1853