Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ludovic FOURNEL (1908-1968)

[3499]. FOURNEL Ludovic (1908-1968) né le 25 juillet 1908 à Araules (H.-L.), admis au Séminai-re des M.-E. en 1927, ordonné prêtre le 23 dé-cembre 1933, partit pour Mandalay le 20 avril 1934. Après avoir étudié la langue, il fut envoyé chez les Chin et chargé du district de Lukshe. Il devait rester dans ce poste pendant toute sa vie missionnaire, malgré les difficultés de la guerre. En 1966, il était dans la région de Matupi, et il mourut à Mindat le 30 mai 1968.
Add this

    (3499) FOURNEL Ludovic naquit le 25 juillet 1908 à Araules (Haute Loire), diocèse du Puy et y fit ses études primaires. Il poursuivit ses études secondaires à Yssengeaux et entra aux Missions Etrangères le 14 septembre 1927. Ordonné prêtre en 1933, il partit pour Mandalay en Birmanie.

     

    Dès son arrivée, il commença l'étude de l'anglais ; en 1934, en compagnie du père Audrain, fondateur de l'Eglise sur les montagnes Chin, il fit le voyage vers les Chin-Hills dans des conditions périlleuses. Il apprit le chin et le birman et pouvait ainsi converser. A Mindat, aidé de quatre religieuses, il ouvrit un dispensaire dont le père Audrain prit la charge et le père Fournel s'occupa du district de Lukshe.

     

    Jusqu'en 1942 qui vit l'arrivée de l'armée japonaise, le père Fournel s'occupa surtout des enfants, créant une école pour garçons, il n'était pas question d'éduquer les filles à cette époque. Pour vivre, il cultiva un petit jardin, fit de l'élevage, volailles, vaches, porcs mais la faune animale hostile, le découragea  de cette entreprise. Il fut le premier à implanter aux Chins-hills le carféier, il planta également bananiers, manguiers, orangers et citronniers.

     

    Après Pearl Harbour et l'invasion des armées nippones, beaucoup partirent mais les missionnaires restèrent fidèles à leur poste malgré la dévastation des églises, des écoles. Ce fut une période très difficile. Le père Fournel rédigea en chin un nouveau catéchisme, une première traduction des Evangiles.

     

    Après la bataille d'Imphal, les Japonais reculèrent devant les armées anglo-américaines, les missionnaires purent de nouveau se déplacer et ils se rendirent à Mandalay pour voir leurs supérieurs. Tout était à reconstruire, les missionnaires s'y employèrent bien au-delà de leurs forces. Certains tombèrent malades, le père Fournel assuma la responsabilité de la Mission de tout le Sud-Chin. Au bout de quelques années, sa santé déclina et en 1966 eut lieu le départ définitif de Birmanie de 235 missionnaires catholiques, mais le père Fournel put regagner les montagnes en direction de Matupi. Il ressentit de très violentes douleurs dans la poitrine, les religieuses de Mindat s'inquiétèrent, le 30 mai 1968, le père Fournel expira et fut inhumé en terre Chin.

     

     

    Réf. biographiques.

    AME 1934 p. 93, 140PH, 1936 p. 187PH, 1937p. 140PH, 41,1939 p. 139. - 1934 p. 233, 1935 p. 201, 1936 p. 192, 1938 p. 199, 1939 p. 182, 1947 p. 102-3, 1948 p. 124, 1950 p. 112, 1951 p. 101-2, 1953 p. 68, 1958 p. 73, 1960 p. 78, 1961 p. 81-2, 1962 p. 94, 1963 p. 98, 1964 p. 64, 1965 p. 125, 1966 p. 170-71, 1967 p. 111-15-17.

    BME 1927 p. 682, 1934 p. 223-91, 510-88, 1935 p. 373-74, 1936 p. 915, 1938 p. 63, 784, 1940 p. 65, 1941 p. 499, 509, 1948 p. 252, 1950 p. 463-65, 696, 1951 p. 307, 434, 1952 p. 425, 1953 p. 54, 210, 307, 593, 1954 p. 549, 1955 p. 68, 656, 1093-94, 1956 p. 285-86, 671, 1957 p. 375, 882-83, 1958 p. 280, 1959 p. 363, 1017-18-20, 1960 p. 375, 638, 837-38-39, 1961 p. 317-90, 767.

    EPI 1964 p. 550, 1965 p. 402, 1969 p. 425-33-3641, 582.

    MASIE 1949 p. 109-82, 1955 p. 72-4, 137-39.

    RMEP n° 136 p. 130.

     

    EPdM n° 13 p. 4. -

    EC1 n° 134, 284-89, 518-32, 633. -

    EC2 n° 2 p. 59, 5 p. 149, 8 p. 247, 10 p. 289, 11 p. 340. -

    MEM 61/69 p. 149.

     

     

    • Numéro : 3499
    • Pays : Birmanie
    • Année : 1934